Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Épisode méditerranéen majeur : risque d'inondations sévères !

Crédit image : Philippe NICOLAS

Un épisode pluvio-orageux de très forte intensité est attendu entre mercredi soir et vendredi après-midi sur le Languedoc. Le département de l'Hérault sera le plus concerné par cet épisode, avec des cumuls qui atteindront 150 à 200 mm sur de vastes superficies et parfois 300 à 400 mm en 36h. Très ponctuellement, des valeurs voisines de 500 mm ne sont pas exclues sur ce département. Le Nord-Est de l'Aude (Corbières et pays Narbonnais) ainsi qu'une bonne moitié Ouest du Gard seront également concernés par de fortes pluies orageuses, avec des cumuls qui pourront atteindre 100 à 200 mm, localement davantage. 

Image title

Carte : Simulation ARPEGE - accumulation des précipitations. Crédit image : Météociel


Chronologie : 

Demain mercredi, les nuages bas gagneront progressivement le Languedoc-Roussillon. En cours d'après-midi, ces nuages pourront s'épancher des premières averses, entre le Roussillon, la Montagne Noire, le Minervois et l'Espinouse. Ces averses resteront faibles dans un premier temps. En cours de nuit de mercredi à jeudi, les averses vont se multiplier et deviendront progressivement orageuses entre les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault. 

Jeudi, les pluies vont progressivement s'intensifier sur le département de l'Hérault, les Cévennes et l'Ouest du Gard. Au sein d'un vigoureux flux de secteur Sud-Est, des orages très pluvieux et souvent peu mobiles vont se développer. Ces orages affecteront plus particulièrement le département de l'Hérault, entre le bassin versant du fleuve Hérault et l'arrière pays Montpellierain. Les fortes pluies orageuses se maintiendront jusqu'en cours de nuit suivante, sur les mêmes secteurs et se prolongeront jusqu'au lendemain. Le Nord-Est de l'Aude, la moitié Ouest du Gard et les Cévennes seront également impactés par de fortes pluies orageuses, mais moins durables que sur l'Hérault. 

Vendredi, amélioration sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, mais des orages fortement pluvieux resteront possibles au moins jusqu'en milieu d'après-midi sur l'Hérault et le Gard, avec encore des cumuls très importants. Les zones les plus impactées se situeront entre la moitié Est de l'Hérault et l'Ouest du Gard. 

Durant cette période, les versants Sud du Tarn, de l'Aveyron, de la Lozère et de l'Ardèche seront également impactés par des pluies parfois orageuses et fortes. Notons par ailleurs un vent marin assez puissant sur les franges littorales, avec des rafales comprises entre 80 et 100 km/h. Les basses pressions conjuguées à ces vents forts laissent craindre des phénomènes de surcôte sur le littoral, avec submersions marines ponctuelles. 

Image title

Estimation des zones les plus assujetties au risque de phénomènes forts - Carte Météo-Languedoc 

Cumuls estimés par secteurs : 

- Pyrénées-Orientales : 20 à 40 mm en général, très ponctuellement 60 à 80 mm sous les foyers orageux les plus musclés. 

- Aude : 20 à 40 mm en général, mais 50 à 80 mm sur les Corbières et le Narbonnais, voire 120 à 150 mm dans l'éventualité d'un orage stationnaire aux abords des limites avec l'Hérault. 

- Hérault : 100 à 150 mm d'une façon générale sur l'Ouest de l'Hérault (Biterrois et Minervois), mais fréquemment 200 à 300 mm sur l'Espinouse, le long du fleuve Hérault ainsi que dans l'arrière pays Montpellierain. Ponctuellement, des lames d'eau comprises entre 400 et 500 mm ne sont pas exclues près des Cévennes (bassin amont du fleuve Hérault). 

- Gard : le département sera coupé en deux, avec des cumuls plus importants à l'Ouest de Nîmes et nettement plus modérés vers la vallée du Rhône. Le long du Vidourle ainsi que sur le bassin Alésien, les lames d'eau pourront atteindre 100 à 150 mm. Sur le Nord-Ouest du département, entre Saint-Hippolyte-du-Fort et le Vigan, les cumuls pourront atteindre 200 à 300 mm. 

- Lozère : 100 à 200 mm sont attendus en Cévennes, voire localement 300 mm aux abords de l'Aigoual. Dans l'intérieur de la Lozère, les lames d'eau seront plus modérées mais tout de même significatives, avec fréquemment 40 à 80 mm. 

Conséquences : 

Le réseau hydrologique secondaire pourra subir des mises en charge particulièrement brutales, avec débordements dommageables sur plusieurs tronçons. Les cours d'eau principaux, dont les niveaux sont actuellement bas, seront en mesure de réagir fortement aux pluies orageuses, notamment sur l'Hérault et l'extrême Ouest du Gard où des débordements dommageables sont là aussi possibles. Les bassins versant de l'Orb, de la Lergue, de l'Hérault, de la Mosson, du Lez, du Vidourle et éventuellement des Gardons amont sont particulièrement visés par ce risque de crues. Par ailleurs, au regard des fortes intensités pluviométriques associées à ces orages, des ruissellements très intenses sont possibles dans les zones urbaines. Notons enfin un risque de submersion marine sur les franges littorales vulnérables. 

Situation à suivre en temps réel sur nos réseaux Twitter et Facebook

Google+

Nos derniers Articles

Fortes gelées attendues entre dimanche et...

Nous sommes en cette fin de semaine au paroxysme du flux d'Est qui s'est installé ces derniers jours sur la France. En effet, un drain continental est installé entre les Balkans et la Méditerranée, drainant de l'air très froid. Le minimum dépressionnaire...

27 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Une fin janvier froide avec de fortes gelées

L'hiver se poursuit en cette fin janvier 2023. Nous sommes actuellement sous l'influence d'une goutte froide centrée entre l'Italie et la Croatie, qui pilote un flux d'Est continental jusqu'à la France, dont les régions Méditerranéennes. L'anticyclone...

26 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le froid va s'intensifier ce week-end

Nous venons de connaître notre huitième journée consécutive avec des températures inférieures aux normales de saison. Si ce coup de froid est loin d'être exceptionnel, nous ne pouvons que l'apprécier dans ce contexte de réchauffement...

25 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nouvelle accentuation du froid en fin de...

Il y a une semaine que les températures sont passées sous les normales saisonnières. Rien d'exceptionnel en soit, mais un coup de froid ordinaire qui calme l'avancée de la végétation. Concernant la semaine à venir, nous confirmons...

24 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite