Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Week-end de Pâques : vers un nouveau risque d'épisode cévenol ?

Nous sortons tout juste d'un épisode précipitant conséquent entre l'Hérault, le Gard et la Lozère - où il a neigé dès la basse montagne - que nous surveillons déjà l'évolution des prévisions pour le week-end de Pâques. En effet, un épisode méditerranéen et/ou cévenol semble se confirmer, en affectant à priori les mêmes zones : l'Est du Languedoc et les Cévennes. Nous abordons prudemment cette prévision mais l'échéance commence à se rapprocher et les indices "atmosphériques" penchent lourdement vers une nouvelle salve arrosée

1) Analyse et évolution du contexte météorologique pour la semaine et le week-end à venir : 

En ce milieu de semaine, les basses pressions sont généralisées entre l'Atlantique, la France et la Péninsule Ibérique. Toutefois, la petite dépression méditerranéenne s'est résorbée, c'est pourquoi l'épisode est terminé. Un système dépressionnaire très actif évolue sur l'Atlantique et c'est celui-là qui est à surveiller. En effet, il va plonger en direction de l'Espagne en fin de semaine. On pourra parler d'un vaste talweg dépressionnaire étiré entre le Royaume-Unis, l'Ouest de la France, toute la Péninsule Ibérique et gagnant l'Ouest du bassin Méditerranéen. 

Compte tenu de la profondeur (vers le sud) de ce talweg dépressionnaire, le flux va se redresser au sud. Sa courbure exacte reste à préciser, mais cela va dans le sens d'un flux de sud vraiment organisé sur la Méditerranée, donc susceptible de draîner des quantités d'eau précipitable importantes pour la saison. Il est possible que l'épisode à venir soit plus conséquent que celui qui vient de se terminer. C'est même probable, sans certitude. On vous dit tout ci-dessous : 

2) Quelles sont les principales incertitudes pour le moment ?

La dynamique de grande échelle est connue. Cela veut dire que l'on aura bien la persistance des basses pressions / bas géopotentiels autour de la Méditerranée pour le week-end de Pâques. Les principales incertitudes se situent sur l'emplacement exact de la zone dépressionnaire. En effet, si elle se décale légèrement à l'Ouest, cela peut courber le flux au Sud-Est et décaler la zone fortement précipitante vers l'Ouest du Languedoc (scénario peu probable). 

Si elle se décale vers l'Est, il se produit l'inverse avec le max de l'épisode côté Provence ou Côte d'Azur. Assez peu probable également. Autre incertitude à lever : avec un flux de sud aussi profond sur la Méditerranée, il est difficile de savoir si les plaines seront touchées par l'épisode (composante méditerranéenne) et/ou si les forts vents vont engendrer un épisode purement cévenol. Il peut aussi s'agit d'un mixte des deux (c'est l'option retenue à cette heure). Ces doutes seront affinés et élucidés dans les prochaines 48h

3) Notre première tendance, nos premières prévisions... 

Sur la base des scénarios actuels, il est probable qu'une première dégradation concerne l'Est du Languedoc et les Cévennes dès samedi. Elle sera assez passagère, circulant rapidement, mais produisant déjà un bon arrosage entre l'Est de l'Hérault, le Gard et les Cévennes/Lozère. Dimanche, c'est la journée où l'on serait le plus proche de la goutte froide dépressionnaire. On part à minima sur un épisode cévenol entre Gard, Lozère et Ardèche et la possibilité de dépasser les 100/150 mm en 24h sur ces zones de reliefs

Les plaines du Gard et de l'Est Hérault semblent à nouveau exposées à un arrosage copieux, mais ce sera à confirmer ultérieurement. Durant cet épisode, la limite P/N devrait être haute (au delà de nos sommets en Lozère et Cévennes) et le vent de sud potentiellement fort à très fort... ça va être à surveiller avec grande attention. Prochain point : demain jeudi 28 mars.

Google+

Contactez nos services météo pour plus d'informations

Nos derniers Articles

Météo pour cette fin avril : du froid avant...

Nous sommes depuis quelques jours sous l'influence d'un flux de nord à nord-est modérément froid. Le vent nous préserve des gelées sur le bassin Méditerranéen. La semaine à venir s'annonce très fraîche, probablement...

21 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite