Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Votre programme météo pour la fin mars

Ce mercredi 22 mars, le contexte météorologique est caractérisé par une circulation d'Ouest à Sud-Ouest à courbure anticyclonique sur les régions Méditerranéennes. Les basses pressions sont concentrées aux plus hautes latitudes, entre le Groenland et le Royaume-Unis, puis en direction de la Scandinavie. Pour le restant de la semaine à venir, les évolutions s'annoncent marginales. Notre région devrait rester sous l'influence des hautes pressions. Tout au plus, nous surveillerons le passage d'une anomalie dépressionnaire d'ici le week-end

Pour demain jeudi, les nuages bas vont se multiplier sur nos plaines. Il faudra aller près des Pyrénées pour espérer du soleil, ainsi que sur le nord de la Lozère. Quelques averses vont se produire près des Cévennes notamment, plus rarement sur les plaines de l'Aude et de l'Hérault, mais les quantités sont insignifiantes. Sous ces nuages bas, les températures maximales amorcent une légère baisse, avec 14 à 16°C sur le Languedoc, jusqu'à 18/20°C sur le sud des Pyrénées-Orientales

Vendredi, les nuages bas restent assez nombreux en général sur les mêmes zones que la veille. Quelques gouttes de pluie sont possible le matin ici ou là, avant l'arrivée d'une petite perturbation en fin de journée. Ce front pourrait donner de faibles pluies sur la Lozère, l'Aveyron, ainsi que sur l'intérieur du Gard, de l'Hérault et de l'Aude. Le Roussillon devrait rester en marge. En soirée, le ciel se dégage. Pour le week-end, le flux d'Ouest persiste, sans grand dynamisme. 

Samedi, il fait assez beau mais le soleil est voilé de nuages élevés en cours de journée. Un voile parfois assez épais, toutefois sans pluie. Dimanche, une nouvelle perturbation atténuée est attendue. Elle donne essentiellement des passages nuageux, avec ressenti mitigé/nuageux en plaine, et trois gouttes près des reliefs. Rien de bien passionnant en soit. On retrouve le passage de cette perturbation sur les principaux déterministes, avec une dépression sur la France : 

Pour la fin mars, la France (et par conséquent nos régions Méditerranéennes) devrait se situer au carrefour des influences. Une petite dorsale anticyclonique pourrait se former entre le proche Atlantique et l'Ouest de la France, alors que des basses pressions pourraient s'enfoncer en flux de nord de l'Allemagne à la Suisse. Nous serions alors dans un environnement atmosphérique propice à un temps ensoleillé sur notre région, avec du mistral et de la tramontane et des températures plus fraîches

Pour nos amis agriculteurs : à ce jour, ce rafraichissement n'entraînerait pas de vague de froid comme on a pu connaître l'année dernière début avril. Toutefois, le risque de gel semble assez faible, en dehors des zones bien connues pour être très froides (elles ne concernent pas les bassins viti/arbo). Nous allons rester prudents et surveiller l'évolution des modélisations. 

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite