Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Votre météo pour la semaine : moins d'orages et de la chaleur

Ce dimanche 4 juin, une goutte froide circule sur les Açores. Sur l'Europe de l'Ouest, un marais barométrique très tenace est toujours en place, de l'Espagne au sud de la France où des orages parfois forts se déclenchent depuis désormais plus de 10 jours. Au cours de la semaine à venir, nous allons assister à une hausse au moins temporaire des pressions atmosphériques. On ne parlera pas de solide anticyclone, mais ce regain devrait au moins permettre une atténuation de la menace orageuse et une hausse des températures. Détails ci-dessous. 

Demain lundi, des passages nuageux circulent dès la matinée. Après des périodes d'éclaircies, nous assistons au retour des cumulus pour l'après-midi. Les premiers orages ne tardent pas à éclater dès le début d'après-midi sur les reliefs de la Lozère, des Cévennes, de l'Espinouse mais aussi des Pyrénées-Orientales. Une fois encore, les orages débordent aléatoirement vers les plaines, plutôt dans l'intérieur des terres, où ils donnent parfois de fortes pluies et des chutes de grêle. L'activité orageuse décline en fin de journée, mais pourrait persister cette fois jusqu'en soirée entre le Gard et l'Est de l'Hérault

Mardi, à la faveur d'une hausse des pressions atmosphériques, nous espérons ENFIN une accalmie sur le front des orages. Des nuages bas peuvent se former en début de matinée sur le Gard et l'Est de l'Hérault, alors que le soleil brille ailleurs, parfois voilé de nuages élevés. L'après-midi, un orage peut éclater sur le nord de la Lozère (Aubrac/Margeride) mais surtout sur les Pyrénées où ils peuvent être violents. Une averse peut déborder jusqu'aux plaines intérieures des PO. Ailleurs, on ne parle plus d'orage. 

Mercredi, la journée pourrait être du même ordre avec un risque orageux limité au nord de la Lozère et aux hauts reliefs Pyrénéens. Pas d'activité orageuse en plaine. Les températures en profitent pour reprendre un peu des couleurs avec "seulement" 25°C en bord de mer (en raison des brises marines) mais jusqu'à 28/30°C dans l'intérieur des terres : 

Jeudi et vendredi, nous semblons sur les mêmes bases que les jours précédents avec toutefois une petite nuance. La goutte froide Açorienne va se décaler vers le Portugal. Il semble que cela ne soit pas suffisant à déclencher une nouvelle vague d'orages (mais à confirmer) avec un voile nuageux remontant d'Espagne sur nos plaines. La menace d'orages pourrait se maintenir près des reliefs. Températures chaudes, sans caractère exceptionnel, avec environ 30°C dans l'intérieur des terres. 

Si les températures sont globalement au-dessus des normales, il est à noter qu'aucun coup de chaleur intense n'a été observé pour le moment en France, ce qui dénote vraiment des années précédentes où la barre des 40°C avait été atteinte à maintes reprises sur nos départements

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation en fin de semaine : pluies et...

Vers de nouvelles pluies et chutes de neige en fin de semaine ?  1) Introduction : une semaine en demi-teinte avant une nouvelle dégradation active en fin de semaine ?  Notre région vient de connaître un épisode pluvio-neigeux conséquent,...

04 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Dégradation : pluies et chutes de neige...

1) Analyse du contexte météorologique pour la nuit à venir et demain dimanche :  A l'heure de rédaction de cet article (18h00) - nous sommes sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire qui glisse du Royaume-Uni vers la France....

02 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite