Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Vers un temps plus sec et anticyclonique !

Maintenant que tout espoir hivernal est perdu (ou presque sait-on jamais), on en viendrait presque à souhaiter une fin d'hiver printanière. Si le froid (le vrai) et la neige ne sont que de simples mirages que même nos reliefs voient de loin, autant profiter de cette belle nature qui se réveille progressivement. Bien entendu, nous préférons de loin avec un temps de saison, ce qui est bon pour la nature habituellement mais nous ne l'avons pas. La douceur précoce a fait démarrer les arbres qui bourgeonnent et fleurissent pour certains. Finalement, le retour d'un temps plus froid pourrait avoir plus de mauvaises conséquences que la poursuite de ce temps doux.

Il faut savoir que cette humidité et cette douceur ont entraîné une présence assez récurrente des entrées maritimes sur notre région. Chose plutôt rare, nous avons passé deux ou trois jours entièrement dans le brouillard. Ainsi, l'ensoleillement est globalement déficitaire comme c'était déjà le cas en janvier.

Source : Météo-France

Comme annoncé dans un précédent article, un changement de temps est attendu cette semaine. Jusqu'à présent, nos journées étaient dominées par le flux zonal. Rapide retour sur ce qu'est le flux zonal. Il s'agit du courant Océanique poussé par le jet stream. C'est lui qui est responsable de la formation de plusieurs tempêtes sur le Sud du pays mais il apporte aussi cette douceur sur toute la France et cette humidité sur notre région. Humidité toute relative car les pluies sont rares et celles de ces derniers jours restent très faibles.

Dès demain, l'anticyclone des Açores va s'installer sur le proche Atlantique et viendra couper l'alimentation des dépressions Océaniques en les repoussant plus au Nord. Progressivement, les hautes pressions gagneront la France d'ici ce week-end. Comparaison ci-dessous avec la situation actuelle (à gauche) et celle attendue en fin de semaine (à droite).

Source : tropicaltidbits

On remarque actuellement en bleu les dépressions qui arrivent par le Bretagne et poussent l'anticyclone vers l'Europe du Sud et de l'Est. Nous sommes dans un flux de Sud-Ouest doux (il a fait 28°C hier dans le Sud-Ouest du pays) mais humide comme on peut le remarquer encore aujourd'hui. Progressivement, ce temps dépressionnaire va être repoussé vers le Nord de la Grande-Bretagne (carte de droite) avec un anticyclone qui s'installera sur la France.

Conséquence directe : le temps sera plus sec. Les nuits pourront être plus fraîches dans les endroits déventés (car mistral et tramontane vont souffler ces prochains jours) mais les températures maximales resteront bien au-dessus des moyennes de saison. Ainsi, nous pourrions nous diriger vers un week-end ensoleillé et quasiment printanier avec un vent calme et des maximales très douces. Cette tendance globalement anticyclonique devrait se poursuivre jusqu'à début mars.

Google+

Nos derniers Articles

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Une semaine perturbée : nouvelles pluies...

1) DESCRIPTION DU CONTEXTE MÉTÉOROLOGIQUE ACTUEL ET A VENIR : Nous sommes actuellement sous l'influence d'un talweg dépressionnaire qui va évoluer en cut-off sur la Méditerranée : il s'agit d'une goutte froide faiblement dépressionnaire...

26 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite