Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Vers un épisode pluvio-orageux durable sur le Languedoc

Demain samedi, un système dépressionnaire va se constituer dans l'Atlantique. Il transitera rapidement vers l'Ouest de l'Espagne et du Porturgal. Ce minimum dépressionnaire va favoriser la mise en place de vents marins dès demain sur le Languedoc-Roussillon. Ces derniers persisteront jusqu'à mardi environ sur notre région et favoriseront plusieurs remontées humides méditerranée. 

Dès demain samedi, les nuages bas vont envahir les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault en début de matinée. Ils s'étendront rapidement à l'ensemble du Languedoc-Roussillon dans l'après-midi. En fin d'après-midi, les premières précipitations sont attendues entre le Roussillon et l'Hérault, de faible intensité. Elles gagneront l'ensemble de l'Hérault et du Gard en cours de nuit de samedi à dimanche en devenant continues et soutenues près des Cévennes. Une accentuation des intensités pluvieuses est également possible sur les plaines littorales de l'Hérault en fin de nuit, mais ce n'est pas certain. Dimanche, les nuages resteront nombreux sur toute la région. Ils continueront de s'épancher de bonnes pluies près des Cévennes, où les cumuls deviendront significatifs par accumulation. Les pluies pourront également concerner les plaines de l'Hérault et de l'Ouest Gard mais elles devraient rester intermittentes et plus modérées. Ailleurs, le temps sera globalement sec.

Lundi, la situation évoluera peu, avec des pluies encore persistantes et souvent soutenues sur l'Espinouse et les Cévennes, où les cumuls pourront atteindre 100 à 150 mm. En plaine, la situation est assez incertaine : les pluies pourront s'avérer intermittentes mais au regard d'une instabilité en progressive hausse, une menace orageuse commencera à se dessiner sur le département de l'Hérault en cours d'après-midi.  Cet aspect orageux aura tendance à se confirmer en soirée de lundi puis dans la nuit avant s'affirmer en matinée de mardi.

    C'est essentiellement ce passage orageux entre la nuit de lundi à mardi et mardi que nous surveillons attentivement. Ces pluies orageuses interviendront sur des sols complètement gorgés d'eau des passages pluvieux précédents. La situation sera sous surveillance, notamment pour le département de l'Hérault.

    Ainsi, sur l'ensemble de l'épiode de samedi soir à mardi soir, soit environ 72h, des cumuls de 150 à 200mm sont possibles près des reliefs (Espinouse, Cévennes) voire localement 250mm si un orage peu mobile venait à se développer. Ce risque concerne essentiellement le département de l'Hérault des littoraux aux reliefs en passant par les plaines. Sur des sols saturés, les ruissellements pourront être importants sous les foyers orageux les plus intenses. Par ailleurs, nous surveillerons également l'ensemble du réseau hydrologique qui pourra, par accumulation, réagir aux pluies attendues.

Google+

Nos derniers Articles

Poursuite des gelées toute la semaine :...

Nous demeurons en ce milieu de semaine sous l'influence d'un petit flux d'Est qui s'étire de la Roumanie jusqu'à la France. Ce dernier est assez peu dynamique mais suffisant à advecter de l'air bien froid, puisque les températures à 850 hPa (environ...

08 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nombreuses gelées attendues cette semaine...

Une goutte froide a traversé notre région d'Est en Ouest ce mardi, donnant des précipitations généralisées. Il a neigé sur les plaines intérieures (arrière-pays) du Gard et de l'Hérault. Bonne nouvelle par ailleurs...

07 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Chutes de neige à très basse altitude la...

Une première goutte froide a balayé notre région ce lundi matin, donnant quelques précipitations sur le Languedoc et le Roussillon entre la fin de nuit dernière et la matinée. Il a neigé temporairement vers 500 m. Nos prévisionnistes...

06 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possible neige en plaines ces prochaines...

Que l'on soit clair, ce n'est pas la situation du siècle. C'est loin d'être du jamais vu ni même une vague de froid. Simplement, dans nos hivers qui sont devenus assez ennuyeux sans froid, sans pluie ni neige, la moindre opportunité d'une quelconque agitation...

05 févr. 2023 à 18:00

Lire la suite