Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Vers un changement temporaire de temps : possible mais incertaine dégradation le 9 avril

La France est actuellement sous l'influence d'une pulsion subtropicale qui nous arrive tout droit d'Afrique. Un flux de sud accompagné d'air anormalement chaud, puisque les températures en atmosphère libre à 850 hPa vont localement dépasser les +20°C sur la France. Ce sont des valeurs inédites depuis 120 ans de relevés météorologiques à cette période de l'année. Nos régions méditerranéennes sont, une fois n'est pas coutume, en marge de la poussée chaude principale

1) Analyse du contexte météorologique et son évolution jusqu'à la semaine prochaine

Ce vendredi fin d'après-midi, une dépression explosive circule sur l'Atlantique, à mi-chemin entre les Açores et l'Irlande. Le minimum dépressionnaire est très resserré. Il pointe d'ailleurs à près de 953 hPa. Plus largement, cette dépression circule au sein d'un complexe dépressionnaire étendu entre l'Islande, le Royaume-Uni et une grande partie de l'Atlantique. Cela explique pourquoi nous connaissons un flux de secteur sud aussi marqué sur la France. 

Ce flux de sud puise son origine depuis l'Afrique Saharienne, favorisant de nouvelles advections de particules fines sableuses mais aussi une hausse des thermomètres. Situation figée pour 48h environ, avant une évolution prévue en début de semaine prochaine. Le complexe dépressionnaire pourrait tournoyer sur lui-même entre lundi et mardi et propulser une petite anomalie jusqu'à la France. La trajectoire et le dynamisme de cette dernière restent à affiner

2) Anomalie dépressionnaire sous surveillance entre la nuit de lundi à mardi et mardi : 

Qu'on se le dise : l'anomalie dépressionnaire qui va arriver par l'Ouest ne présente pas de sévérité particulière. Elle va toutefois glisser dans de l'air assez chaud et donc partiellement instable ce qui pourrait favoriser des phénomènes orageux entre l'Ouest de la France et les régions Méditerranéennes. Toutefois, la trajectoire et profondeur de ce talweg dépressionnaire restent à affiner. En effet, certains scénarios voient l'anomalie circuler légèrement au nord de notre région. Cela induirait une dégradation inexistante sur le Roussillon et faible sur le Languedoc. 

D'autres scénarios voient l'anomalie circuler en plein sur notre région. Cela irait alors dans le sens d'un épisode pluvieux d'intensité ordinaire, mais tout de même plus généralisé et davantage "quantitatif". On vous présente ci-dessous un peu les deux scénarios "extrêmes" entre le modèle ARPEGE (carte ci-dessous à gauche) qui voit l'anomalie dépressionnaire balayer notre région et le modèle WRF (carte ci-dessous à droite) où l'anomalie nous frôle par le nord. 

3) Le scénario retenu par nos prévisionnistes pour le moment : un entre deux ? 

Même si nous souhaitons un scénario précipitant surtout pour le Roussillon, nous privilégions à cette heure un scénario intermédiaire. Il est probable que l'anomalie dépressionnaire traverse notre région, avec une phase plus dynamique sur le Languedoc. Comme souvent ces derniers mois, la bascule au vent d'Ouest/Nord-Ouest serait très rapide sur les Pyrénées-Orientales, puis sur l'Aude et l'Ouest Hérault. Cela va dans le sens d'un assèchement rapide et donc d'un potentiel pluvieux très réduit. Espérons que cela s'affine un peu plus favorablement dans les prochaines actualisations...

Sur le Languedoc, plus particulièrement entre le Gard, les Cévennes et la Lozère, le vent marin devrait être plus durable ce qui peut entretenir une convergence durant quelques heures. Les probabilités de pluie seront donc plus significatives entre le Gard et la Lozère. Le modèle ci-dessous GEM pourrait être une option possible/probable. Dans tous les cas, cet épisode va entraîner une baisse des températures dès mardi, avec des maximales qui vont s'abaisser entre 16 et 18°C. 

Google+

Contactez nos services météo pour plus d'informations

Nos derniers Articles

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite