Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Vers un changement de temps pour février ?

Janvier se termine dans la douceur et la sécheresse. En effet, le contexte météorologique demeure anticyclonique entre les Açores, l'Afrique et une grande partie de l'Europe. Pour ce début février, nous allons même assister au renforcement de l'anticylone entre l'Europe de l'Ouest - dont notamment la France - et le proche Atlantique. Une configuration météo bloquée pendant au moins une semaine encore. Toutefois... les prémices d'un changement de circulation atmosphérique commencent à se dessiner autour du 10 février, comme nous l'évoquions dans nos précédents articles. 

Petite parenthèse sur les jours à venir. Le soleil va majoritairement s'imposer, notamment à partir de vendredi et jusqu'au début de semaine prochaine, sur l'ensemble de nos régions méditerranéennes. Un nouveau pic de douceur est attendu entre dimanche, lundi et mardi, puisque les températures maximales ont de grandes probabilités de dépasser les +20°C sur toutes nos plaines, comme en atteste la carte ci-dessous issue du modèle de prévision GFS : 

On pourrait même grimper entre +21 et +23°C aussi bien Languedoc que Roussillon, de façon temporaire. Bref, ce qui était rare auparavant devient désormais habituel et nécessite de s'interroger sur la pertinence des normales saisonnières : ces dernières sont en augmentation depuis plusieurs décennies mais l'accélération est brutale depuis quelques années. La suite du programme ? On vous en parlait, mais les indices AO et NAO semblent se diriger vers le négatif autour du 10 janvier. 

Si les valeurs prévues sont rien d'exceptionnelles, cela devrait être suffisant à la reprise de belles ondulations sur notre partie de l'hémisphère, notamment aux abords de l'Atlantique. Des ondulations qui alterneraient entre périodes anticycloniques et périodes dépressionnaires. Ainsi, sans que cela soit encore bien évident de l'affirmer, nous n'excluons pas une perturbation pluvieuse sur notre région vers le 10 ou 12 février. Ce scénario est aussi bien évoqué par le modèle GFS que par le modèle CEP - plus fiable - dont nous vous proposons la cartographie ci-dessous : 

Cette évolution est intéressante car la reprise des ondulations POURRAIT permettre l'élévation d'une dorsale anticyclonique vers de plus hautes latitudes, comme cela est suggéré par les modèles saisonniers CFS et CEP weekly. Dans ce contexte, nous misons autour de la mi-février sur la mise en place d'une dorsale anticyclonique aux abords de l'Islande, essayant de s'éléver en latitude vers le nord, et favorisant de fait un décrochage polaire froid sur l'Europe en deuxième quinzaine de février. 

Ci-dessous, voici l'évolution du contexte synoptique prévue par le modèle CEP (saisonnier) entre le 12 et 19 février (carte de gauche) et du 19 au 26 février (carte de droite) : 

Google+

Contactez-nous pour obtenir plus d'informations

Nos derniers Articles

Météo : un temps perturbé avec pluies et...

CONTEXTE METEOROLOGIQUE DU 25 FEVRIER 2024 -  Nous sommes actuellement sous l'influence d'une dépression très dynamique qui aborde la France par le proche Atlantique. La pression atmosphérique est actuellement voisine de 983 hPa sur la Bretagne. La zone...

25 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluie et neige sur la région ces prochains...

Ce sont bien 72 heures dépressionnaires qui nous attendent. En effet, dès ce dimanche et jusqu'à mardi, une dépression va circuler près de notre région. Elle entamera son parcours par la Bretagne demain pour glisser sur le golfe du Lion lundi...

24 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Dégradation : pluies et chutes de neige...

ANALYSE DU CONTEXTE METEOROLOGIQUE - Le flux général a pivoté au secteur Nord-Ouest sur la France. Il véhicule de l'air un peu plus frais que ce que l'on a connu ces dernières semaines, avec le retour de quelques flocons sur nos sommets. En bref,...

23 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies et chutes de neige attendues ce week-end

1) Analyse du contexte météorologique ce 22 février 2024 :  Le retrait des hautes pressions se confirme actuellement avec un anticyclone qui recule en direction de l'Afrique. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire commence à...

22 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite