Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Vers les premiers orages du printemps météorologique 2019 ?

En cette fin de semaine, les conditions anticycloniques continuent de largement dominer. Le temps a été printanier aujourd'hui, avec des températures maximales souvent situées au-dessus des 20°C en plaine, localement 22 à 23°C de l'Hérault aux Pyrénées-Orientales en passant par l'Aude. Les hautes pressions vont se maintenir ce week-end ainsi qu'une bonne partie de la semaine prochaine.

Du côté des températures, elles s'annoncent elles-aussi très douces avec des maximales souvent situées entre 17 et 19°C, parfois plus de 20°C dans les garrigues. Début mars, une reprise de l'activité dépressionnaire est envisageable sans être certaine par le proche Atlantique. Cette dynamique, précédée d'air très doux, permet d'envisager prudemment la survenue des premiers orages sur une moitié sud de la France.

Cette première analyse méritera bien évidemment d'être affinée et confirmée, en raison d'une échéance lointaine. Nous allons tout d'abord nous intéresser aux températures qui s'annoncent très douces. Entre mardi et jeudi, moment où les hautes pressions seront installées, les températures s'annoncent très douces avec des pointes de 18 à 20°C sur l'ensemble des plaines du Languedoc Roussillon.

Cette douceur pourrait - notez le conditionnel - favoriser l'apparition d'une instabilité faible à modérée. Les modèles GFS et CEP simulent des valeurs de CAPE voisines de 300 à 500 J/KG. Strictement parlant, de telles valeurs sont assez faibles mais objectivement favorables à l'apparition des premiers orages si la dynamique atmosphérique est suffisante. Sur ce dernier point, il apparaît qu'une petite goutte froide pourrait glisser du proche Atlantique vers la France début mars.

Qu'il s'agisse de GFS ou de CEP, la date d'occurrence se situe entre le 1er et le 2 mars. C'est à ce moment-là que des petits orages pourraient se former quelque part entre l'Aquitaine, la région Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon. Ci-dessous, voici une modélisation brute de GFS datant de ce matin. Bien évidemment, il ne faut pas la prendre au pied de la lettre, qu'il s'agisse du timing ou de localisation et de l'intensité.

Après le 5 mars, les températures pourraient baisser - sans parler d'une vague de froid - en lien avec la reprise d'un courant zonal caractérisé par un flux d'Ouest plus ou moins dynamique. Si ce scénario se vérifie, de petites perturbations sont possibles avec également de possibles chutes de neige uniquement en altitude. Nous affinerons les prévisions très prochainement en fonction de l'évolution des modèles météorologiques.

Google+

Nos derniers Articles

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers la mise en place de gouttes froides...

Et si l'Hiver n'avait pas dit son dernier mot ? Le célèbre dicton "en Avril ne te découvre pas d'un fil" pourrait prendre tout son sens pour cette fin avril. Les modèles de prévision sont en faveur de gouttes froides récurrentes autour de...

17 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite