Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Une semaine pluvieuse en perspective

En cette fin de week-end, la transition vers un temps plus agité commence à s'amorcer. Les hautes pressions sont en retrait vers l'Afrique, après plusieurs semaines de stagnation au-dessus de notre pays. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire commence à se renforcer sur l'Atlantique. Ce n'est qu'un début, puisque les dépressions qui vont se former cette semaine entre le Groenland et l'Europe de l'Ouest s'annoncent de plus en plus dynamiques. En bref, cette semaine va probablement marquer un tournant dans notre automne. 

Si une première perturbation est attendue demain lundi, elle s'annonce "localisée" qu'à une partie de notre région. C'est aussi un sujet que l'on va traiter dans cet article : les pluies vont progressivement se généraliser à toute la région au fil de la semaine, même si des zones seront plus touchées que d'autres, comme toujours. D'ailleurs, c'est certainement en fin de semaine que le dynamisme atmosphérique sera à son paroxysme, avec une dépression très active sur le proche Atlantique (voir CEP ci-dessous) : 

Ce lundi, les nuages sont rapidement nombreux. Les premières averses sont attendue entre l'Est de l'Hérault, le Gard et le sud de la Lozère en cours d'après-midi. Elles sont régulières et durables en Cévennes, mais circulent assez rapidement sur les plaines. En cours de nuit suivante, des averses se déclenchent à nouveau sur les plaines, parfois jusqu'au littoral de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. En bref, cette première perturbation n'est pas très active, avec des cumuls modestes de partout (jusqu'à 30/50 mm en Cévennes tout de même). 

Mardi, nous assistons au rapprochement de l'anomalie dépressionnaire Atlantique. Des pluies se déclenchent en matinée entre l'Aude, l'Hérault et surtout en Cévennes. Quelques averses débordent localement sur les Pyrénées-Orientales et le Gard. Au fil des heures, la perturbation se structure avec une phase cévenole persistante. Les pluies sont aussi actives près du Pic Saint-Loup/val de Londres (Hérault). En soirée et nuit suivante, la pluie gagne aussi toutes les plaines du Gard. Pas d'épisode exceptionnel, mais des cumuls plus conséquents sont prévus, notamment en Cévennes : > 100 mm. Arrosage de fait salvateur. Ci-dessous, voici la carte des cumuls prévus par ARPEGE entre demain lundi et la fin de nuit de mardi à mercredi. Elle n'est pas à prendre au pied de la lettre, mais cela donne un peu une idée : 

Mercredi, de bonnes averses se maintiennent avec régularité dans les Cévennes. Elles concernent parfois aussi les plaines de l'Est de l'Héraut et du Gard, avec un caractère plus discontinu. Ce n'est qu'entre jeudi et vendredi que nous assisterons au positionnement d'un système dépressionnaire très dynamique sur le proche Atlantique : le premier de l'année de cette envergure. Le flux de sud va s'accélérer, avec la mise en place d'un épisode cévenol probable (100 à 300 mm). Remarque importante : épisode cévenol le veut pas dire qu'une catastrophe va se produire, mais qu'il va beaucoup pleuvoir en Cévennes (nuance importante)

Des passages pluvieux affecteront aussi les plaines, mais d'une intensité bien moindre. Pas d'épisode de forte intensité à priori, d'autant que le caractère orageux s'annonce faible. Le modèle CEP propose une modélisation proche de ce à quoi on peut s'attendre d'ici vendredi, avec de forts cumuls concentrés en Cévennes, significatifs aussi dans l'arrière-pays du 34 et de l'Ouest 30, mais assez faibles partout ailleurs (mieux que rien, toutefois !). Par conséquent, si toute la région sera progressivement touchée par les pluies, les cumuls s'annoncent très hétérogènes d'un département à l'autre. Une attention particulière sera néanmoins portée sur les plaines intérieures Héraultaises (Pic Saint-Loup/val de Londres) où certains modèles voient des cumuls très conséquents. 

La séquence perturbée devrait se maintenir le week-end prochain, ainsi que la semaine suivante, de quoi laisser espérer de nouveaux arrosages. Il faut dire que notre région connaît une sécheresse exceptionnelle (sur 90% de nos territoires). 

Google+

Nos derniers Articles

Très fortes chaleurs avant un risque d'orages...

La chaleur s'accentue avec un pic attendu au cours des prochaines 72h. Nous devrions d'ailleurs nous approcher des 40°C sur les départements qui bordent la basse vallée du Rhône : le Gard, le sud Ardèche/Drôme, le Vaucluse ou encore le nord des...

17 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite