Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Une semaine chaude et orageuse ?

Ce lundi 22 mai, une goutte froide dépressionnaire circule sur l'Espagne, alors que les hautes pressions demeurent étirées des Açores jusqu'à la Scandinavie. Le flux est par conséquent orienté à l'Est sur nos régions Méditerranéennes, où des orages se déclenchent parfois avec vigueur sur l'Est du Languedoc en cette fin de journée. Pour la semaine à venir, ce sont globalement les hautes pressions qui vont s'installer sur la France. 

Toutefois, une anomalie dépressionnaire va circuler près de l'Allemagne ou de la Suisse. Si les températures vont s'orienter nettement à la hausse comparativement à la semaine précédente, nous soulignons la poursuite d'un temps assez instable avec des orages à minima près des reliefs, mais possiblement jusqu'en plaines intérieures. Voici les dernières prévisions. 

Pour demain mardi, le soleil brille en matinée sur les plaines et littoraux, alors que les nuages sont déjà assez nombreux. En cours d'après-midi, de gros cumulus bourgeonnent. De nouveaux orages sont prévus entre la Lozère, les Cévennes, les plaines de l'Ouest du Gard, les plaines de l'Hérault et plus localement sur le relief des Pyrénées-Orientales. Un débordement orageux est possible sur l'Aude en fin de journée/début de soirée. Malgré ces cumulus, les températures maximales sont proches de 27 à 28°C en plaines, localement 29°C.
#PUB##

Mercredi matin, le soleil brille en plaine et bord de mer. Même situation que la veille, avec de gros cumulus qui bourgeonnent. On prévoit de nouveaux orages l'après-midi, dans un premier temps sur les reliefs, puis jusqu'en plaines intérieures. Attention, car ces orages peuvent s'avérer parfois forts, avec d'intenses pluies (jusqu'à 30 mm en peu de temps) et surtout un risque significatif de grêle (pouvant dépasser le centimètre de diamètre). Les températures maximales restent assez chaudes avec souvent 27 à 28°C, loc. 29°C en plaines

Jeudi, la matinée est à nouveau ensoleillée. Nous attendons à nouveau un risque d'orages en cours d'après-midi, plutôt en zone de montagne cette fois (sur les reliefs). La probabilité de débordements vers les plaines semble plus faible cette fois. On conserve des températures chaudes pour la saison, avec 26 à 28°C fréquemment en plaine. Vendredi, le soleil pourrait cette fois s'imposer du matin jusqu'au soir, en raison du retour du mistral et de la tramontane. Les rafales vont atteindre 60 à 70 km/h sur la vallée du Rhône, ou encore du Roussillon à l'Aude. 

Pour le week-end prochain, les premiers scénarios sont en faveur d'un temps assez estival avec des hautes pressions, du soleil et encore du mistral et de la tramontane soufflant modérément. Les températures évoluent peu, avec des minimales de 14/16°C et des maximales de 26/28°C. Ce sont des valeurs au-dessus des moyennes saisonnières, sans caractère exceptionnel.

Google+

Nos derniers Articles

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite