Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Très fortes chaleurs envisagées autour du 10 juillet en France

Le mois de juillet vient de débuter sous le signe du beau temps mais la chaleur est très modérée, tout juste dans les normales de saison. Cela contraste avec l'année précédente, qui était déjà caniculaire depuis plusieurs semaines. Tant mieux pour la nature qui apprécie grandement le retour des pluies et des températures moins brulantes. Que les estivophiles se rassurent : l'été ne fait que commencer et nos prévisionnistes vont surveiller le premier véritable coup de chaleur de la saison, autour du 10 juillet. 

Le contexte météorologique est actuellement caractérisé par une zone dépressionnaire qui s'étire du Groenland jusqu'à la Scandinavie en passant par le Royaume-Unis. Nos régions Méditerranéennes sont sous l'influence de l'anticyclone positionné plus au sud, entre l'Espagfne et le Maroc. Durant la semaine à venir, une goutte froide très dynamique va gagner l'Ouest de l'Irlande, en plein Atlantique. Elle va obliger l'anticyclone à remonter en flux de sud côté France. Dans ce contexte, de l'air très chaud pourrait être advecté en France, peu avant le 10/07 :

Nous l'évoquions hier, mais deux scénarios sont possibles. Le premier consiste à ce que la goutte froide se rapproche de la France. Si c'est le cas, de violents orages seront à prévoir sur de nombreux départements, avec un risque important de phénomènes violents. Un bref coup de chaleur intense serait tout de même envisageable. Ce scénario affiche environ 25% de probabilité d'être observé à l'heure actuelle. Le deuxième scénario consiste à ce que la goutte froide demeure suffisamment à l'Ouest en Atlantique (60% de probabilité). 

Nous aurions alors une intrusion d'air très chaud depuis l'Afrique, avec des températures à 850 hPa voisines de 20 à 24°C dans le sud et l'est de la France. Si cela se confirme, les maximales devraient alors dépasser facilement les 35°C et se rapprocher localement des 40°C, un peu avant le 10 juillet. La goutte froide pourrait ensuite se résorber progressivement, avant le balayage d'une anomalie dépressionnaire sur la France (risque d'orages). La difficulté à ce jour est de savoir si les très fortes chaleurs vont persister durablement et/ou si les orages vont rapidement balayer l'air caniculaire. 

En conclusion : la semaine à venir s'annonce estivale. Le soleil va dominer avec des vents modérés (mistral/tramontane) jusqu'en milieu de semaine, qui vont ensuite faiblir. Les chaleurs s'installent. Elles sont d'abord modérées, avec des maximales de 31/33°C puis vont augmenter à compter du week-end prochain vers les 35°C en plaine. La chaleur pourra alors s'intensifier temporairement au-dessus des 35°C mais nous pensons que cela ne sera pas durable, rapidement suivi d'une vague orageuse. 

Cela pourrait d'ailleurs être le résumé de notre été : des chaleurs souvent modérées et une instabilité toujours assez proche... Scénario proposé depuis des mois par les modèles saisonniers. Affaire à suivre. 

Google+

Nos derniers Articles

Vers l'arrivée d'une nouvelle goutte froide...

Le semaine a débuté sous le signe de l'instabilité avec des pluies et même des orages qui ont circulé notamment entre le Languedoc et le Massif-Central. Pour la semaine à venir, nous aurons quand même une hausse des températures...

27 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce lundi puis retour de...

Nous venons de connaître un week-end plutôt agréable avec un ensoleillement généreux sur les plaines Méditerranéennes et des températures assez chaudes. On a atteint près de 26°C à Nîmes ce dimanche. Pour...

26 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers un retour temporaire de l'anticyclone...

L'ex marais barométrique qui vient de nous concerner s'est enfin résorbé tout en se dirigeant vers l'Anglette. On assiste au retour progressif des hautes pressions anticycloniques. Peut-on espérer que cet anticyclone s'installe durablement ? Réponse...

25 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Amélioration des conditions météorologiques...

L'été tarde à arriver cette année. Si les chaleurs parfois exceptionnelles et précoces des années précédentes étaient anormales, il est à noter que ce mois de mai 2024 pourrait être le premier sous les normales...

24 mai 2024 à 18:00

Lire la suite