Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Tendance météorologique pour la deuxième quinzaine d'avril

Le flux pivote actuellement au secteur nord sur la France. Cela entraîne une baisse des températures. Ainsi, après le coup de chaleur de la mi-avril, nous nous dirigeons vers une période d'abord fraîche et qui pourrait ensuite devenir humide. Voici les dernières informations à ce sujet

1) Contexte météorologique de la semaine à venir : une prédominance du flux de nord

Ce mardi 16 avril, un anticyclone s'est constitué sur l'Atlantique, entre le nord des Açores et jusqu'aux limites du Groenland et de l'Islande. Dans le même temps, une zone dépressionnaire circule entre la Scandinavie, la Pologne, l'Allemagne et la Suisse, avec un flux de secteur nord modérément froid. Durant la semaine à venir, ces basses pressions d'origine polaire vont s'étendre à une bonne partie de la France, en flux de nord également. 

Ne vous y méprenez pas : si l'origine "polaire" des basses pressions est confirmée, cela ne veut pas dire que l'on va avoir une vague de froid. L'air s'est déjà bien "réchauffé" à cette période de l'année et la situation est loin d'être exceptionnelle pour une deuxième quinzaine d'avril. Ci-dessous, on vous met les cartographies du moment où l'air est le plus froid en France, autour de jeudi/vendredi. Les températures à 850 hPa (environ 1500 m en atmosphère libre) vont descendre autour de 0°C sur nos régions Méditerranéennes et jusqu'à -4°C sur l'Est de la France. 

2) Les prévisions météorologiques pour la semaine et le week-end à venir : 

La première conséquence d'un flux de nord est la mise en place du mistral et de la tramontane. Sans entrer dans les détails, comprenez que le vent va souffler tout au long de la semaine. Il sera assez fort dans les domaines habituels comme la vallée du Rhône, l'Aude et le Roussillon, mais aussi le long des reliefs des Cévennes. Sur ces zones, des rafales de 80 à 100 km/h sont prévues. Ailleurs, le vent va souffler à 50 ou 60 km/h en journée. Les rafales pourraient faiblir en fin de semaine, sans cesser pour autant. 

Côté ciel... entre mercredi et jeudi, le ressenti s'annonce tout de même bien mitigé même sur nos plaines avec une alternance d'éclaircies et de passages nuageux qui vont déborder des reliefs. Le temps semble devenir plus ensoleillé entre la fin de semaine et le week-end, car l'anticyclone va se rapprocher. Petite mention pour la Lozère qui devrait connaître un petit épisode neigeux dans la nuit de mercredi à jeudi, dès 1000 m entre l'Aubrac et la Margeride, 1100 m sur Mont-Lozère et 1200 m sur Aigoual + Cévennes et Espinouse. Les sols peuvent blanchir de quelques centimètres en altitude ce qui reste relativement ordinaire. 

3) Concernant les températures : vague de froid ou simple coup de fraîcheur ? 

On casse le suspens : il ne s'agit absolument pas d'une vague de froid mais d'un coup de fraîcheur on ne peut plus ordinaire. La journée la plus fraîche devrait être celle de jeudi, en raison du combo vent fort + passages nuageux. Cela coincide aussi au moment où l'air froid est le plus présent en altitude. Dans ce contexte, les températures maximales vont se situer en-dessous des normales saisonnières avec environ 2°C sur les plateaux Lozériens à 1200 m, 14°C dans les couloirs ventés près du Rhône et dans l'intérieur de l'Aude et jusqu'à 15/16°C sur les plaines littorales (Perpignan, Béziers ou encore Montpellier). 

La nuit la plus froide pourrait être celle jeudi à vendredi. Gelées généralisées en altitude, avec -3°C prévus sur l'Aubrac et la Margeride. Pas de gel sur nos plaines en raison du vent, mais une fraîcheur relative avec 3 à 5°C dans l'intérieur des terres, plutôt 7 à 9°C en bord de mer et près des agglomérations. Bref... on en a connu des pires ! On pourrait aussi avoir une nuit assez fraîche lorsque le vent va faiblir, en fin de week-end ou début de semaine suivante, mais c'est à confirmer d'ici là

4) Une période plus humide en limite d'avril et de mai ? 

La fin avril est incertaine. Il y a des scénarios qui voient les coulées dépressionnaires glisser de l'Allemagne vers la France en flux de Nord-Est. Si c'est le cas, il va faire très frais et il faudra surveiller un éventuel retour d'Est avec de la neige dès la basse montagne (non, ce n'est pas une blague). D'autres scénarios voient les coulées dépressionnaires s'opérer entre le Royaume-Uni et le proche Atlantique + la Péninsule Ibérique. 

Les conséquences seraient totalement différentes, puisque l'on passerait en flux de sud avec une humidité généralisée autour de la Méditerranée. Difficile de savoir quel scénario va l'emporter mais un retour de l'anticyclone et de la chaleur semble improbable pour le moment. 

 

Google+

Contactez nos services météo pour plus d'informations

Nos derniers Articles

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite