Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Tendance météo pour février : coup de froid en fin de mois ?

La France demeure en cette fin de semaine sous l'influence d'un flux d'Est en cours de résorption. Ce flux d'Est est associé à une élévation des champs de pression, avec un solide anticyclone. Dans ce contexte, les inversions thermiques sont généralisées sur le territoire, avec parfois de fortes gelées la nuit aussi bien en plaine qu'en montagne. 

Ces inversions thermiques vont se maintenir globalement jusqu'au week-end, puis vont devenir moins marquées sans disparaître la semaine prochaine. Elles n'épargnent pas les régions Méditerranéennes, où il fait froid la nuit mais plutôt doux l'après-midi. Vous êtes nombreux à nous le demander : à quoi doit-on s'atttendre pour cette fin d'hiver ? 

Pour la deuxième décade qui s'étire du 10 au 20 février, nos prévisionnistes misent sur la persistance de conditions anticycloniques au-dessus de la France et plus largement de l'Europe de l'Ouest. On redoute de fait une poursuite des conditions sèches, avec encore des nuits assez fraîches (-1°C par rapport aux normales globalement) mais des journées douces à très douces (progressivement +2/+3°C par rapport aux normales). 

Sur les modèles déterministes et ensemblistes, dont CEP ce matin, nous soulignons la mise en place de tentatives d'élévations des hautes pressions vers les hautes latitudes, pour le moment sans succès. Il est probable que l'on s'oriente vers ce type de schéma autour du 18/20 février. Si cela se produit, des coulées froides devraient toucher à minima l'Est et le Centre de l'Europe. Voici la modélisation de CEP : 

La question est de savoir si OUI ou NON cet air froid progressera vers l'Europe de l'Ouest, où est localisée la France. Il n'est bien évidemment pas possible d'y répondre avec certitude, mais plusieurs éléments semblent en faveur d'une fin février potentiellement froide et plus agitée. Le modèle CFS propose la mise en place d'une bulle antiyclonique près de l'Islande. 

C'est un peu ce que l'on retrouve, à long terme, sur les scénarios des prévisions ensemblistes. L'agitation se poursuivrait d'ailleurs début mars. Il s'agira certes de la fin de l'hiver calendaire, mais il convient de rappeler que cette période est généralement la plus propice aux surprises hivernales sur notre région, la Méditerranée. En bref, il s'agit d'une première communication prudente qui méritera d'être affinée ultérieurement

Google+

Nos derniers Articles

Nouveaux orages avec un retour temporaire...

La fin de semaine à venir s'annonce assez instable avec des averses et des orages qui ne toucheront pas toute la région mais qui pourront, de façon localisée, s'avérer forts avec d'intenses pluies et un risque de grêle. On pourrait assister...

22 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages en fin de semaine : fortes...

Le risque d'orages forts se confirme pour la fin de semaine. Ils ne seront pas généralisés mais vont s'accompner de fortes pluies et de chutes de grêle localement intenses.  1) Un contexte météorologique qui s'améliore lentement  Nous...

21 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite