Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Semaine très douce avec jusqu'à 24°C !

Jusqu'à présent, le mois de mars était globalement normal. S'il a paru frais pour certains, gris pour d'autres, c'est que nous nous habituons trop vite aux mois anormalement doux. Avoir les premières grosses douceurs entre février et mars peut paraitre agréable mais reste bien au-dessus d'une moyenne climatologique. En revanche, le point marquant de ce mois de mars est l'absence de pluie. L'exemple le plus concret est le cumul dérisoire de 2,6 mm à Nîmes. Ce cumul pourrait bien être le définitif car aucune pluie n'est attendue d'ici la fin du mois.

Nous pourrions toutefois finir le mois au-dessus des moyennes. En effet, ces derniers jours s'annoncent remarquablement doux. Nous ne serons pas dans les records mais la douceur va s'installer et s'accentuer. Le ressenti sera hétérogène d'un point à l'autre de la région. Explications.

Carte : Tropicaltidbits

Les hautes pressions seront vissées sur l'Europe centrale avec plus de 1030 hPa entre la France, la Suisse, l'Italie ou l'Autriche pour ne citer que ces pays. Cela va protéger notre pays des perturbations avec un soleil qui brille assez largement. Oui mais voilà la particularité de notre région en bord de mer va permettre à l'humditié d'être plus importante sur les littoraux. Des nuages bas et/ou entrées maritimes pourront se former ces prochains jours. Ils seront surtout présents sur les littoraux et praines proches. Fort heureusement, ils se dissiperont quasiment en totalité en cours de jouréne avec un soleil qui s'imposera l'après-midi. Ils pourront être tenaces plutôt sur les plages de l'Aude.

Ces nuages bas conjugués à un vent marin bien présent et une mer encore fraiche, les températures maximales auront du mal à grimper sur les littoraux tandis que le thermomètre sera en plus nette hausse dans les terres. C'est une situation très classique que nous retrouvons souvent dans notre région.

Carte : Météociel

Ainsi, nous pourrons avoir 14 à 17°C sur les plages l'après-midi, rapidement 18 à 20°C dès que l'on ira à quelques kilomètres dans les terres. Des pointes de 22 à 24°C sont tout à fait envisageables, plus particulièrement sur le Gard et la vallée-du-Rhône notamment entre mardi et mercredi. Ces températures sont attendues à l'ombre nous le rappelons. Au soleil et à l'abri des brises, le ressenti sera encore plus chaud. Cette grande douceur, si ce n'est chaleur, devrait persister tout au long de la semaine. Le mois d'avril devrait donc débuter sous des températures qui dépasseront aisément les 20°C avec des pointes de 23 à 24°C.

Un possible changement de temps est sous surveillance par nos services. Le week-end de Pâques pourrait être la date clef pour ce changement de temps. Certains scénarios sont perturbés, d'autres sont frais voire froids. Les incertitudes sont encore importantes et nous reviendrons dessus lorsque nous aurons plus d'informations. En attendant, nous allons vivre une semaine aux couleurs d'un mois de mai.

Google+

Nos derniers Articles

Le redoux est confirmé en France dans les...

Une phase de redoux débute ce lundi 30 janvier 2023 sur la France. En effet, le flux d'Est qui nous a concerné les jours précédents s'est résorbé. Désormais, les hautes pressions anticycloniques - qui ont des racines Açoriennes...

30 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Gelées parfois fortes ce lundi avant un...

Voilà dix jours que la France connaît des températures inférieures aux normales saisonnières. Les écarts - toujours en rapport aux normes - sont toutefois peu significatifs (-2°C environ sur notre région) ce qui ne contrebalance...

29 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possible changement de temps en février

Le mois de janvier se termine avec des températures bien hivernales, accompagnées d'un vent souvent présent et qui renforce accentu ce ressenti parfois glacial. Pour autant, les quinze premiers jours de janvier exceptionnellement doux contrebalancent totalement...

28 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Fortes gelées attendues entre dimanche et...

Nous sommes en cette fin de semaine au paroxysme du flux d'Est qui s'est installé ces derniers jours sur la France. En effet, un drain continental est installé entre les Balkans et la Méditerranée, drainant de l'air très froid. Le minimum dépressionnaire...

27 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite