Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Sécheresse 2017 sur le Languedoc : une évolution préoccupante !

Dans la continuité d'un été exceptionnellement sec, le mois de septembre a été très peu arrosé sur le Languedoc-Roussillon. Selon Météo-France, le déficit y dépasse 60%. C'est entre le Gard et l'Hérault que les cumuls ont été les plus faibles, souvent inférieurs à 10 mm. Il s'agit, après septembre 1985, du mois de septembre le plus sec depuis le début des relevés.

Le déficit pluviométrique n'a cessé de s'accentuer ces six derniers mois (avril/septembre). En moyenne, ce ne sont que 224 mm qui sont tombés sur le Languedoc-Roussillon ces six derniers mois, soit un déficit de 44% (Météo-France). Il s'agit d'un record depuis soixante ans, le précédant étant de 1967 avec 241 mm. 

En l'absence de précipitations significatives, la sécheresse superficielle des sols devient exceptionnelles et extrêmement préoccupante. Si l'on raisonne à l'échelle départementale, ces six derniers mois sont les plus secs relevés depuis le début des mesures entre l'Hérault, le Gard et l'Ardèche. En septembre, il n'est tombé que 5.4 mm à Nîmes (13% de la normale) et 7 mm à Montpellier.

En ce mois d'octobre 2017, la sécheresse des sols atteint de ce fait un niveau record de l'Hérault à la Corse, dans un contexte où les températures sont fréquemment au dessus des moyennes saisonnières depuis la fin du printemps. Ces niveaux de sécheresse favorisent l'éclosion de nombreux incendies, alors que nous sommes au cœur de la saison normalement la plus arrosée. L'étude cartographique de Météo-France ci-dessous l'illustre parfaitement :

Alors qu'aucune pluie véritablement significative n'est prévue ces prochains jours, les cours d'eau continuent de s'assécher, mettant en péril de nombreuses espèces naturelles. Pour le moment, aucun épisode cévenol et/ou méditerranéen n'est entrevu ces prochaines semaines. 

Google+

Nos derniers Articles

Vers un premier pic de très fortes chaleurs...

La prévisibilité pour la semaine à venir reste médiocre en raison du passage de plusieurs anomalies dépressionnaires à proximité de la France. Toutefois, les dernières modélisations sont en faveur d'une réduction...

24 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

goutte froide dépressionnaire : entre incertitudes...

Nous entrons dans une période où la fiabilité des prévisions météorologiques est médiocre. Pourquoi ? En raison de la présence de petites gouttes froides dépressionnaire entre l'Angleterre, la France et le proche Atlantique,...

23 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Programme météo pour cette dernière semaine...

Fin juin, le beau temps a toujours du mal à s'installer. Les modèles de prévision hésitent encore pour les prochains jours et même s'ils sont un peu plus "estivaux" que lors des précédentes actualisations, ça reste encore bien...

22 juin 2024 à 18:00

Lire la suite

Méteo en France : vers un été pourri ?

Vous êtes nombreuses et nombreux à nous solliciter avec la même question : à quand l'arrivée du plein été en France ? Il faut dire que les perturbations s'enchaînent depuis de nombreuses semaines en France, avec des températures...

21 juin 2024 à 18:00

Lire la suite