Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Risque d'orages violents : attention aux chutes de grêle

Ce samedi 27 mai, le contexte météorologique est caractérisé par le positionnement d'une goutte froide dynamique au large du Portugal qui pilote un flux de sud instable entre l'Espagne et le sud de la France. Il fait d'ailleurs très chaud en cette fin d'après-midi, avec fréquemment 30°C sur nos plaines et localement 32°C du côté Gard. A compter de cette fin d'après-midi et surtout dans les jours qui vont suivre, nos prévisionnistes vont surveiller un risque d'orages violents par endroits. En effet, un marais barométrique se met actuellement en place. 

Il s'agit d'une zone de pressions atmosphériques voisines de 1015 hPa, donc ni anticyclonique, ni véritablement dépressionnaire. Avec la chaleur, l'instabilité atmosphérique augmente fortement, avec des valeurs de MUCAPE qui vont facilement dépasser les 1000 J/kg durant les après-midis dans les jours à venir. Voici nos dernières prévisions en commençant par cette fin d'après-midi. Le risque orageux devrait être localisé au voisinage du Gard et de l'Ardèche. Toutefois, les conditions sont propices pour la mise en place d'un orage peu mobile, donnant de fortes pluies et de la grêle. A surveiller. 

Pour demain dimanche, les conditions ensoleillées se maintiennent entre la matinée et le début d'après-midi en toutes zones. Durant l'après-midi, la masse d'air se dote d'une instabilité assez élevée, avec des valeurs de MUCAPE proches de 1500 J/kg entre la Lozère, les Cévennes, le nord du Gard et les reliefs Pyrénéens. Sur ces zones, des orages localisés mais forts pourront se développer. Ils seront en mesure de produire de fortes pluies (> 30 mm en peu de temps) ainsi que de la grêle abondante et des rafales de vent. Ces orages se développent après une journée chaude, avec jusqu'à 30°C sur les plaines du Languedoc. 

Lundi, le temps devrait devenir encore plus lourd avec des passages nuageux probables dès la matinée. En cours d'après-midi, la zone instable gagne du terrain. Elle se généralise au Gard, à la Lozère, aux Cévennes ainsi qu'au département de l'Hérault. Encore une fois, les orages ne touchent pas tout le monde. Certaines communes seront totalement épargnées, alors que d'autres pourront connaître d'intenses pluies, des chutes de grêle conséquentes ainsi que des rafales de vent marquées

Mardi, nouvelle matinée ensoleillée au programme. Des cumulus bourgeonnent l'après-midi avec un nouveau risque d'orages plutôt sur la Lozère et les Cévennes, puis plus localement par débordements sur les plaines du Gard et de l'Hérault. L'Aude et les Pyrénées-Orientales semblent rester en marge de ce risque orageux, mais à confirmer tout de même. Chaleur modérée pour une fin mai/début juin, avec 28/30°C dans les zones les plus chaudes durant les après-midis. 

Le risque orageux pourrait se maintenir une partie de la semaine prochaine, bien qu'en diminution progressive. Les températures vont rester élevées, sans excès

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite