Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Possible épisode neigeux exceptionnel ce week-end sur la Lozère !

Nous espérons que vous avez bien profité du soleil et de la douceur ce vendredi. Cela ne va pas durer longtemps. Ce week-end, une goutte froide va gagner la France où elle stationnera durant 36h environ. Cette dernière sera à l'origine d'une dégradation active sur notre région et finalement assez durable. En plaine, ce sont les pluies qui seront à surveiller, avec un caractère orageux par endroit. En altitude, c'est la neige qui va faire un retour en force.

Le modèle GFS ci-dessous témoigne bien de ce changement de temps. Le système dépressionnaire va s'étirer de l'Islande à la France en passant par l'Irlande. De l'air froid va affluer en altitude, avec des températures s'abaissant à -25°C à 500 hPa et 0°C à 850 hPa. Dimanche, le système dépressionnaire se scindera et une goutte froide s'isolera alors sur le bassin Méditerranéen. 

Samedi après-midi, les premières averses à caractère orageux vont concerner l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Elles seront localement assez soutenues. En soirée, les précipitations vont peu à peu s'étendre à toute la région. Elles seront passagèrement modérées et orageuses, sans pour autant de présenter de sévérité particulière. Dans un premier temps, il s'agira uniquement de pluie, y compris en montagne.

En deuxième partie de nuit de samedi à dimanche, les pluies persisteront. Peu à peu et en lien avec l'arrivée d'air froid en altitude,  les précipitations se transformeront en neige sur les sommets des Pyrénées, de l'Espinouse, des Cévennes et de la Lozère. La limite pluie/neige va chuter à 1200  m sur les Pyrénées, 1000 m sur l'Espinouse et les Cévennes et 800 ou 900 m sur la Lozère d'ici dimanche au lever du jour. Les routes en altitude seront alors concernées.

Le fait nouveau par rapport aux prévisions d'hier se situe dans le fait que cet épisode pourrait persister plus durablement que prévu initialement. En effet, la goutte froide va s'isoler en Méditerranéen et tourner sur elle-même. Dans ce contexte, les pluies vont persister toute la journée de dimanche sur le Languedoc au moins, peut-être même sur le Roussillon. Des chutes de neige abondantes sont alors attendues sur la Lozère, où la limite pluie/neige va temporairement chuter vers 700 ou 800 m par isothermie. Elle remontera ensuite au dessus de 1200 m en journée.

En plaine, les cumuls deviendront également significatifs. Des lames d'eau de 20 à 30 mm sont possibles. Concernant les hauteurs de neige, elles pourraient s''avérer exceptionnelles pour la saison. Une couche de 5 à 8 cm est possible sur la Montagne Noire et l'Espinouse, 10 à 15 cm sur les Cévennes, 20 à 30 cm sur l'Aigoual et les Pyrénées, ainsi qu'entre l'Aubrac et la Margeride, 30 ou 35 cm sur le Mont-Lozère et certainement 40 cm sur le Mézenc et le Vivarais. La neige pourra tenir au sol dès 800 m en Lozère, 1000 m sur les Cévennes et l'Espinouse, 1100 m sur les Pyrénées. 


Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite