Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Pluies et chutes de neige en altitude en fin de semaine, puis gelées blanches ce week-end

Nous confirmons le passage d'une perturbation pluvio-neigeuse selon l'altitude d'intensité ordinaire dans la nuit de jeudi à vendredi, se prolongeant jusqu'en matinée de vendredi. Nous devons cette perturbation à l'arrivée d'une faiblesse dépressionnaire par la Grande-Bretagne, sous la forme d'un talweg - il s'agit d'un axe de basses-pressions étirées en forme de "V" - balayant l'intégralité de la France. Une brève coupure des conditions anticycloniques durant 24h environ...

La dégradation va s'amorcer par l'Aveyron et la Lozère en milieu de nuit de jeudi à vendredi, sous la forme de petites pluies, ou de faibles chutes de neige dans un premier temps au-dessus de 1400 m environ. En deuxième partie de nuit, les précipitations deviennent régulières également dans l'intérieur de l'Aude et des Pyrénées-Orientales, ainsi que sur l'Est de l'Hérault et surtout le Gard. 

Ces précipitations se maintiennent jusqu'en début/milieu de matinée de vendredi, en épargnant globalement les plaines littorales qui s'étirent du Roussillon au Biterrois, sur un axe Perpignan, Narbonne, Béziers où les cumuls atteignent 0 à 2 mm. Sur l'Est Hérault et l'intérieur de l'Aude, 2 à 4 mm sont envisageables, parfois 5 mm. Sur le Gard, la Lozère et les Pyrénées, nous attendons souvent 4 à 6 mm, localement 8 à 10 mm plutôt en zones de reliefs.

De tels cumuls sont faibles mais fait intéressant : la limite pluie/neige va "chuter" pendant l'épisode. Là encore, rien d'exceptionnel à signaler... L'isotherme 0°C, c'est à dire l'altitude où il fait 0°C, va progressivement descendre vers 1300/1400 m sous les précipitations, aussi bien en Lozère que sur les Pyrénées. Dans ce contexte, la limite pluie/neige va s'abaisser vers 1200 m, avec une neige tenant au sol au-dessus de cette altitude :

Nous pouvons espérer une couche de 2 à 5 cm au-dessus de 1300 m, 5 à 10 cm au-dessus de 1500/1600 m et jusqu'à 15 ou 20 cm sur les sommets Pyrénéens au-dessus de 2000 m environ, aussi bien en Cerdagne que sur le Capcir/Puymorens. Cette perturbation laissera rapidement place au retour des hautes pressions anticycloniques. Dès ce week-end, le blocage va faire son retour entre l'Espagne, la France et l'Allemagne, asséchant la masse d'air et dégageant le ciel.

Nuits dégagées avec vent faible, vous connaissez la chanson : les inversions thermiques vont faire leur retour ! Dès dimanche matin, les gelées vont probablement s'étendre aux plaines intérieures du Languedoc et du Roussillon, avec des valeurs de 0 à -2°C, localement -3°C dans les bas-fonds habituellement froids. Toujours aucun gel en bord de mer pour cet "hiver" 2019/2020. Le blocage anticyclonique persistera la semaine prochaine au moins. 

Google+

Nos derniers Articles

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite