Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Pluies et baisse des températures sur les régions Méditerranéennes

Le contexte météorologique est en cours d'évolution. Les basses pressions se sont enfin installées sur le nord de l'Europe, où les premières chutes de neige sont actuellement observées en Scandinavie, avec plusieurs semaines de retard. Pour ce week-end, la France demeure sous l'influence de l'anticyclone bien que ce dernier soit en cours d'affaiblissement. D'ici le début de semaine prochaine, nos prévisionnistes vont surveiller l'accentuation du dynamisme dépressionnaire sur l'Atlantique, avec le retour de ce que l'on appelle "le flux zonal" (circulation d'Ouest, qui correspond au flux directeur dans notre hémisphère). 

Vous l'aurez compris au travers de nos précédents articles : le temps va vraiment changer la semaine prochaine avec ENFIN l'arrivée des pluies et une baisse des températures. Si les modèles ne sont pas encore parfaitement calés, il est à noter que toute notre région devrait être arrosée à un moment ou un autre, bien que les plus gros cumuls vont se produire près des Cévennes, ce qui est assez cohérent à cette période de l'année. Le premier potentiel pluvieux est attendu dans la nuit de lundi à mardi, ainsi que durant la journée de mardi. On doit cette dégradation à l'arrivée d'une goutte froide dépressionnaire sur le proche Atlantique (voir ci-dessous). 

Après un dimanche ensoleillé, dominé par le mistral et la tramontane, les nuages sont de retour pour lundi. A mesure que la dépression s'approche, le flux va se redresser en altitude en s'orientant au marin. Dans ce contexte, les premières averses vont débuter lundi après-midi sur les plaines de l'Est de l'Hérault et les Cévennes. Elles débordent parfois sur l'Ouest du Gard. Dans la nuit de lundi à mardi, les pluies se régularisent sur une bonne partie de l'Hérault et du Gard, et débordent aussi jusqu'au sud-est de la Lozère ou plus localement sur l'Est de l'Aude. 

C'est entre les plaines intérieures de l'Est de l'Hérault et les Cévennes que l'on prévoit les précipitations les plus copieuses. Il pourrait tomber jusqu'à plus de 100 mm sur les contreforts cévenols. Pluies de bonne augure, sans risque d'inondation. Les nuages restent nombreux mardi, avec des précipitations sur les mêmes secteurs. En journée, les pluies affectent surtout les Cévennes, ainsi que les plaines intéreures de l'Hérault et de l'Ouest du Gard. L'Aude et les PO restent pour le moment au sec. Quelques averses circulent sur l'Est du Gard, sans plus. Dans la soirée et nuit de mardi à mercredi, nouvelle généralisation des précipitations à toutes les plaines Hérault/Gard et sud Lozère :

Près des contreforts cévenols, nous attendons souvent 50 à 100 mm de plus, ce qui devient conséquent depuis la veille (jusqu'à 200 mm sur les versants exposés en 48h). Il est à noter que durant ces deux salves perturbées, les températures maximales vont bien diminuer comparativement aux 30°C et plus observés depuis 3 semaines. Ne comptez guère plus de 20/21°C sur les plaines exposées par les pluies. Seule exception : les Pyrénées-Orientales avec un foehn pouvant apporter des températures encore chaudes (26/28°C). 

Quid de la suite du programme ? Selon les principaux modèles déterministes, à savoir GFS et CEP, le contexte devrait DURABLEMENT rester dépressionnaire sur le proche Atlantique. C'est en faveur d'un temps perturbé, avec une probabilité significatve que les pluies atteignent le Roussillon et l'Aude sur la fin de semaine. Il est à noter que près de 25% des scénarios entrevoient un risque d'épisode méditerranéen plus marqué. Nous n'en dirons pas plus pour le moment, mais ce sera à surveiller. 

En guise de conclusion, nous saluons le retour des pluies. Il est quand même important de constater que si les Cévennes sont assurées d'avoir de l'eau en quantité, la situation reste plus "limite" sur les plaines (sauf sur l'Est Hérault/Ouest du Gard qui seront mieux exposés sur les différents épisodes). La situation se débloque comparativement à ce que l'on connaît depuis 1 mois, mais les ajustements à venir peuvent encore conduire à des évolutions des prévisions. C'est pourquoi nous restons prudents sur les quantités à venir. 

Le modèle CEP, le plus fiable, insiste sur des pluies importantes côté Languedoc. Attention, il ne s'agit pas de pluies tombées en 24h mais de la succession de plusieurs épisodes pendant une bonne semaine. Voir ci-dessous : 

Google+

Nos derniers Articles

Très fortes chaleurs avant un risque d'orages...

La chaleur s'accentue avec un pic attendu au cours des prochaines 72h. Nous devrions d'ailleurs nous approcher des 40°C sur les départements qui bordent la basse vallée du Rhône : le Gard, le sud Ardèche/Drôme, le Vaucluse ou encore le nord des...

17 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite