Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Peut on espérer le retour des pluies autour de la mi septembre ?

Le constat est sans appel : nous manquons d'eau. Non seulement il fait trop chaud, mais c'est aussi trop sec. Cela se ressent aussi bien sur les sols superficiels qu'en profondeur sur nos régions Méditerrranéennes avec la plupart des nappes phréatiques qui sont déficitaires. Malgré des modèles saisonniers encourageants pour cet automne, nous arrivons bientôt au 10 septembre et il ne pleut pas. Peut-on espérer un changement de situation prochainement ? La réponse est bien évidemment incertaine mais... 

Un espoir semble apparaître autour de la mi-septembre. Avant de mieux vous expliquer, revenons sur la situation actuelle. Une anomalie dépressionnaire stationne en plein Atlantique. C'est le genre de goutte froide qui peut engendrer de graves intempéries lorsqu'elle est proche du pays. Là, elle est 1000 km trop à l'Ouest. Par conséquent, cela engendre plutôt sur une situation de "pompe à chaleur" en permettant à l'anticyclone Africain de remonter sur toute l'Europe Occidentale, avec un paroxysme entre la France, le Benelux et l'Allemagne. Situation bloquée pour le moment, propice à un temps calme et très chaud en journée. 

Cette configuration atmosphérique va persister AU MOINS jusqu'au lundi 11 septembre. Entre le mardi 12 et le jeudi 14 septembre, nos prévisionnistes surveillent les restes de l'actuelle goutte froide positionnée sur l'Atlantique. L'anomalie dépressionnaire pourrait venir s'échouer sur l'Ouest de la France. Autant vous le dire clairement : au mieux elle viendra se résorber sur l'Ouest du pays, ce qui permettra une petite dégradation (voir ci-dessous) très temporaire. Au pire, elle n'atteindra même pas notre pays et nous conserverons un temps sec. 

A l'heure de rédaction de cet article, quelques averses ou au mieux quelques orages sont tout de même envisagés temporairement sur l'Ouest de la France autour de ces deux journées, avec une possibilité d'atteindre notre région. La probabilité sera plus importantes près de l'Aude et graduellement moins significative à mesure que l'on s'éloigne de ce département. Bref, pas de quoi faire reculer la sécheresse, et peu d'espoir d'une eau salvatrice pour les vignobles de la région. Ce petit potentiel est matérialisé notamment par le modèle GFS : 

On espère une bonne surprise d'ici là, mais les probabilités que l'on s'oriente vers un scénario + sec sont plus significatives que de s'orienter vers un scénario plus humide. La suite ? Nous serons déjà autour de la mi-septembre. Il apparaît depuis 48h la multiplication des modélisations "perturbées" à long terme (GFS comme CEP sont en ce sens). C'est à prendre en considération, car cela va dans le sens des modélisations saisonnières. TOUTEFOIS... comme toujours, c'est la trajectoire des anomalies dépressionnaires qui va conditionner la réussite ou l'échec en termes de dégradations...

On peut avoir une situation propice à la Méditerranée Française (talweg dépressionnaire sur le proche Atlantique) alors que si ce dernier plonge en pleine France, c'est l'Italie qui aura droit aux intempéries. On retiendra par contre que l'accentuation du cyclonisme dépressionnaire semble augmenter ce qui est déjà une bonne option pour espérer le retour de l'eau. En espérant un peu de réussite cette fois ! 

Nous rappelons aux professionnels météo-sensibles (agriculteurs, tourisme, collectivités/communes) que nous disposons de services expertisés et personnalisés pour vous accompagner. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d'une météo très précise avec accompagnement 24/7 via le formulaire de contact ci-dessous. 

Google+

Contactez nos services météo pour plus d'informations

Nos derniers Articles

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers la mise en place de gouttes froides...

Et si l'Hiver n'avait pas dit son dernier mot ? Le célèbre dicton "en Avril ne te découvre pas d'un fil" pourrait prendre tout son sens pour cette fin avril. Les modèles de prévision sont en faveur de gouttes froides récurrentes autour de...

17 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite