Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Peut-on espérer de la pluie pour ce mois de février ?

La douceur actuelle est un élément important de notre réchauffement climatique. Nous l'avons déjà expliqué notamment au travers des arboriculteurs qui voient leurs arbres fruitiers sortir de leur dormance hivernale de plus en plus tôt, se retrouvant alors de plus en plus vulnérables aux gels tardifs. Toutefois, il y a un autre paramètre encore plus préoccupant : le manque de pluie. Les épisodes de sécheresse ont toujours existé mais c'est la première fois que la sécheresse est aussi importante et durable.

Les semaines puis les mois passent et le déficit pluviométrique s'accroît. Les perturbations se succèdent sur la France, inondent certaines régions tout en nous évitant. Les pluies, quand elles parviennent jusqu'à nous, sont plus hétérogènes, faibles et temporaires. Un épisode pluvieux a concerné l'Hérault au début du mois de janvier mais les cumuls importants sont restés localisés et ce fut le seul épisode de ce début d'année. Que peut-on attendre de ce mois de février ?


Carte : ECMWF

Cela fait plusieurs jours que nous vous l'évoquons. Un profond changement de temps est modélisé par l'ensemble des modèles saisonniers. Plus l'échéance se rapproche et plus le signal se renforce ce qui est signe d'une assez bonne fiabilité dans l'ensemble. Les hautes pressions accrochées actuellement à notre pays devraient remonter vers l'Islande favorisant un flux d'Est continental.

Ce flux serait synonyme d'un temps nettement plus froid et bien plus hivernal. En revanche, l'air continental est généralement froid mais sec. C'est donc un temps globalement sec qui est attendu sur la France. Toutefois, il existe des scénarios dans lesquels des gouttes froides pourraient passer sous l'anticyclone et donc près de la Méditerranée. Dans cette configuration, nous pourrons espérer quelques précipitations.


Carte : ECMWF

La carte ci-dessus représente l'anomalie de pluie entre le 19 et le 26 février. On remarque la partie sèche sous l'anticyclone entre le Nord de la France, le Royaume-Uni et la Scandinavie tandis que les précipitations circuleront sur le Sud de l'Europe jusqu'au Maroc. Notre région est en blanc, signe qu'aucun signal net ne se dégage.

En conclusion, si le changement de temps se produit, nous pouvons espérer quelques perturbations pluvieuses lors de la transition puis dans un second temps sous l'influence de gouttes froides qui transiteraient dans un flux d'Est froid. Aucun signal très humide ne ressort sur notre région. Il est donc peu probable de rattraper le retard accumulé. Nous pouvons simplement espérer que le déficit se creuse plus lentement. Ce qui est certain, c'est que nous devons espérer plus qu'un épisode pluvieux pour remettre les compteurs à zéro.

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation en fin de semaine : pluies et...

Vers de nouvelles pluies et chutes de neige en fin de semaine ?  1) Introduction : une semaine en demi-teinte avant une nouvelle dégradation active en fin de semaine ?  Notre région vient de connaître un épisode pluvio-neigeux conséquent,...

04 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Dégradation : pluies et chutes de neige...

1) Analyse du contexte météorologique pour la nuit à venir et demain dimanche :  A l'heure de rédaction de cet article (18h00) - nous sommes sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire qui glisse du Royaume-Uni vers la France....

02 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite