Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses et de la neige à basse altitude

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir : 

Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire, avec une trajectoire océanique entre l'Islande, l'Irlande et prochainement la France. Au cours du week-end à venir, le vaste système dépressionnaire va envahir la France. Selon les dernières modélisations, il devient probable qu'une dépression secondaire se constitue en Méditerranée dimanche matin. 

Dans ce contexte, nous nous dirigeons vers un important conflit des masses d'air dans le sud de la France, avec des précipitations parfois copieuses. Il devrait d'ailleurs s'agit de l'épisode météorologique le plus intéressant de l'hiver pour certains départements, avec non seulement de beaux cumuls de précipitations, mais aussi de possibles (MAIS INCERTAINES) chutes de neige jusqu'à très basse alttiude par isothermie durant la matinée de dimanche. On vous dit tout ci-dessous : 

Des précipitations généralisées, mais plus copieuses sur l'Est du Languedoc : 

Les premières pluies se déclenchent ce samedi après-midi du côté des Cévennes Gardoises, Lozériennes et Ardéchoises. Il neige au-dessus de 1500/1600 m. Dans la nuit de samedi à dimanche, nous attendons des pluies sur 100% du Languedoc et du Roussillon, avec toutefois d'importantes disparités. Elles seront faibles à temporairement modérées sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et l'Ouest de l'Hérault, mais plus soutenues entre l'Est de l'Hérault et le Gard. Des précipitations actives sont aussi prévues en Lozère. 

Un petit risque orageux est d'ailleurs présent entre le bassin de Montpellier et les plaines du Gard. Dimanche matin, la situation évolue nettement avec un assèchement qui se généralise aux Pyrénées-Orientales, à l'Aude et l'Ouest de l'Hérault, marquant la fin de l'épisode. Par contre, sur l'Est de l'Hérault et SURTOUT sur le Gard et la Lozère, des précipitations modérées à soutenues persistent durablement, jusqu'en cours d'après-midi. La limite pluie/neige chute fortement (voir plus bas dans l'article). Des cumuls conséquents sont prévus, dont nous vous proposons l'estimation ci-dessous : 

On espère 5 à 10 mm sur les plaines du Roussillon, de l'Aude et de l'Ouest Hérault, localement un peu plus. Sur l'Est de l'Hérault, on espère 20 à 40 mm du Montpellierain au val de Londres. Sur le Gard, probablement 40 à 60 mm sur de vastes étendues, peut-être 70 à 90 mm dans l'arrière-pays et 100/120 mm en Cévennes proches de Génolhac. Sur la Lozère, 15 à 20 mm sur l'Aubrac, 30 à 40 mm en Margeride et jusqu'à 100 mm en limite de l'Ardèche. Sachant qu'en montagne... il va beaucoup neiger ! 

Une dégradation qui commence dans la grande douceur puis chute des températures ? 

La situation est inhabituelle. Le vaste système dépressionnaire qui va arriver par l'Irlande n'a rien d'exceptionnel, mais il va véhiculer de l'air modérément froid en altitude avec des valeurs proches de -2 à -3°C à 850 hPa, soit à plus ou moins 1500 m d'altitude en atmosphère libre. Toutefois, avant l'arrivée du système dépressionnaire, c'est le flux marin qui va dominer et qui va advecter une grande douceur dans la nuit de samedi à dimanche... 

L'air frais/froid se propagera déjà aux sommets des Pyrénées, de l'Espinouse, du Larzac et des Cévennes/Lozère durant la nuit, avec des chutes de neige à de plus en plus basse altitude, puis pourrait gagner une partie de nos plaines/premières hauteursidimanche dans la matinée, avec un conflit de masse d'air faisant chuter la limite pluie/neige en quelques heures. Cette chute de la limite pluie/neige devrait surtout concerner le département du Gard en raison du mistral noir qui va se lever. Le mistral noir est un vent de terre qui laisse passer les précipitations et qui favorise les phénomènes d'isothermie (ces derniers sont caractérisés par une baisse importante des températures sous l'effet des précipitations).

Pour faire clair : d'abondantes chutes de neige sont attendues sur les Cévennes du Gard, de la Lozère et de l'Ardèche. Elles débutent à 1500 m samedi fin d'après-midi, mais s'abaissent jusqu'en fond de vallées dimanche matin. Les quantités peuvent être très significatives au-dessus de 600 m (jusqu'à 80 cm possible à 1000 m en limite avec l'Ardèche). Durant la matinée, la limite pluie/neige devrait chuter aussi sur le Gard. Les flocons sont probables temporairement vers 200/300 m sur les zones suivantes : Mont Bouquet, plateaux de Vallerargues et de Mejannes-le-Clap, plateaux de Pouzilhac, premières hauteurs de l'Uzège. 

Le scénario sera affiné demain samedi, mais les sols pourraient donc blanchir jusqu'à très basse altitude ! Certains scénarios voient même pluie et neige se mêler jusqu'aux abords d'Alès, d'Uzès, d'Avignon et de Nîmes (sans tenue). Ci-dessous, la prévision "brute" des précipitations "solides" prévues par le modèle Arôme : 

Google+

Nos derniers Articles

Météo pour cette fin avril : du froid avant...

Nous sommes depuis quelques jours sous l'influence d'un flux de nord à nord-est modérément froid. Le vent nous préserve des gelées sur le bassin Méditerranéen. La semaine à venir s'annonce très fraîche, probablement...

21 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite