Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Orages localisés ce vendredi, puis canicule la semaine prochaine !

Nous allons surveiller pour demain vendredi après-midi la formation d'orages localement intenses près de la Lozère, des Cévennes, ou peut-être même de l'arrière-pays de l'Est Hérault (nord du Pic Saint-Loup au pays de Ganges) ainsi que du Gard (au nord d'une ligne Quissac - Uzès). Sur ces secteurs, la masse d'air va se doter d'une instabilité atmosphérique significative, avec des valeurs de CAPE pouvant atteindre près de 1000 J/kg.

Cette instabilité sera associée au passage d'une anomalie de basse tropopause faisant office de forçage sur l'atmosphère. La concomitance d'une instabilité marquée et de forçages structurés en altitude laisse craindre la formation d'orages localement violents, pouvant s'accompagner de fortes pluies et/ou de grêle dont le diamètre sera localement > 3 cm. Des dégâts sont à nouveau redoutés.  

Quelques orages pourront également se former près des Pyrénées, avec un risque de grêle plus limité mais tout de même présent en altitude. Sur le reste de la région, nous n'excluons pas une averse orageuse isolée, mais la probabilité d'occurrence est nettement plus faible. De nombreuses communes de notre région passeront au travers de cette dégradation, comme la précédente. Nos regards seront tournés vers le nord de la région.

L'activité orageuse cessera demain en début de soirée. Par la suite, les hautes pressions anticycloniques vont remonter tout droit de l'Afrique en direction de l'Europe occidentale. De l'air très chaud va être véhiculé par un flux d'origine Saharienne. Dans ce contexte, la probabilité de canicule augmentera sensiblement sur les régions Méditerranéennes à partir de mardi prochain :

Durant au moins une semaine, les températures minimales vont progressivement croître entre 18 et 20°C sur les plaines, parfois 20 à 22°C en agglomérations et bord de mer. Plus que les minimales nous surveillerons les maximales qui pourraient atteindre près de 34 à 36°C près du Roussillon, 36 à 38°C sur l'Est du Languedoc. A cette heure, nous n'excluons pas des valeurs de 40°C sous abri normalisé près de la vallée du Rhône.

Il est à souligner que ces fortes chaleurs seront associées à des brises marines certes faibles mais tout de même présentes tous les jours. Dès lors, la masse d'air ne sera pas sèche. Elle aura au contraire tendance à s'humidifier, donnant des humidex très élevés et conséquemment un ressenti très désagréable. Les personnes sensibles risquent de souffrir de cette chaleur : il est important de prendre vos précautions dès à présent.

Google+

Nos derniers Articles

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite