Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Orages localisés ce dimanche avant un pic de chaleur lundi

Ce samedi 6 mai 2023, le contexte météorologique est caractérisé par la rétractation de l'anticyclone vers le sud, à mesure qu'une petite anomalie dépressionnaire progresse par le nord de la France. Pour demain dimanche, cette anomalie va nous frôler, ce qui va engendrer une instabilité relative et localisée, avec quelques déclenchements orageux. Toute la région ne sera pas affectée par ces orages, mais c'est toujours appréciable compte tenu de la sécheresse actuelle qui s'aggrave encore. Ci-dessous, voici la prévision détaillée de ce risque orageux. 

Les nuages vont se multiplier dès la nuit prochaine sur notre région. Les premières averses orageuses sont attendues entre l'Aveyron et la Lozère en soirée et cours de nuit à venir. Ils peuvent donner localement 10 à 20 mm, surtout sur le nord de la Lozère, ainsi qu'un risque de grêle. A cette occasion et jusqu'à demain matin tôt, une averse orageuse isolée peut circuler sur les plaines de l'Aude, de l'Hérault et du Gard, mais cela reste relativement isolé. Le modèle Arôme ci-dessous témoigne de ce premier passage orageux en cours de nuit : 

Dimanche dans la matinée, nous avons une alternance d'éclaircies et de nuages en plaine, avec un ressenti bien lourd. Durant l'après-midi, la convection s'enclenche en raison d'une instabilité atmosphérique qui va augmenter. Les valeurs de MUCAPE peuvent atteindre 700 à 1000 J/kg, localement 1200 J/kg sur le Gard et les Pyrénées. Dans ce contexte, des orages vont se développer d'abord sur les reliefs Aveyron/Lozère/Cévennes ainsi que du côté des Pyrénées

En cours d'après-midi, ces orages peuvent déborder de façon anarchique vers les plaines. Le département du Gard semble le plus concerné par ce risque d'orages, où l'on pourra avoir jusqu'à 20 mm par endroits ainsi qu'un risque de grêle. Tout le département ne sera pas concerné : certaines communes vont rester au sec. Les orages Pyrénéens devraient déborder aussi vers les plaines des Pyrénées-Orientales, sous la forme de pluies intermittentes. Sur l'Aude et l'Hérault, quelques averses sont probables, avec une possibiltié plus significative dans l'intérieur des terres

L'activité orageuse décline rapidement en fin de journée et le calme revient en soirée. L'anomalie dépressionnaire se décalant vers l'Est, nous assisterons ce lundi au retour d'un grand soleil sur nos départements. Cela se fera au prix du mistral et de la tramontane. Le vent va se réveiller en rafales de 60 à 70 km/h en vallée du Rhône, et 70/75 km/h entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Il est plus modéré sur l'Hérault, à 40/50 km/h. 

Les températures maximales en profitent pour grimper. On prévoit souvent 25 à 26°C du Roussillon aux basses plaines Audoises mais 27 à 28°C sur l'Hérault et le Gard. Nous pourrions approcher les 30°C en limite de ces deux départements, à la convergence du mistral et de la tramontane. 

Google+

Nos derniers Articles

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite