Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Novembre 2023 : une météo finalement pas si chaude ?

Cette première semaine de novembre est caractérisée par un flux zonal sur la France, orienté le plus souvent à l'Ouest, mais oscillant parfois au Nord-Ouest. Dans ce contexte, les précipitations sont copieuses sur 75% du territoire, notamment dans l'Ouest et le Nord du pays. Quelques précipitations concernent aussi les régions Méditerranéennes, mais elles sont souvent de faible intensité. Quant aux températures, elles sont toujours au-dessus des moyennes, mais s'en rapprochent progressivement. Alors que les modèles saisonniers voyaient un mois de novembre anormalement chaud, à quoi faut-il s'attendre selon les dernières réactions ? 

Concernant la première décade, jusqu'au 10 novembre, le flux devrait majoritairement rester orienté à l'Ouest. On aura aussi quelques temporaires pulsions en sud-ouest (périodes sèches) mais aussi en nord-ouest (humidité et plus frais). On a donc un signal d'excédent pluviométrique sur 80% de la France. Sur notre région, quelques précipitations attendues en Languedoc, plus sec en se dirigeant vers le Roussillon. Températures assez douces, toutefois sans excès : elles sont proches des moyennes saisonnières sur la façade Ouest, d'environ +1°C sur les régions Méditerranéennes, et jusqu'à +1.5°C dans le Nord-Est de la France. Ci-dessous, voici l'anomalie de précipitations : 

La deuxième décade est propice à la persistance des basses pressions entre le Royaume-Unis et la France. Le flux pourrait se courber plus fréquemment à l'Ouest/Nord-Ouest. Cela induit des perturbations fréquentes sur 80% du pays, arrivant comme en ce moment de façon atténuée sur les régions Méditerranéennes. Chutes de neige à moyenne altitude sur les reliefs. Températures se situant au-dessus des normales, mais de +1°C environ, ce qui est moins qu'envisagé auparavant (on avait souvent +2 à +3°C d'anomalie thermique sur les modélisations antérieures)

Certains scénarios voient les dépressions glisser jusqu'en Méditerranée. C'est l'une des options qui sera à surveiller, car cela entraînerait une pluviométrie plus haute que ce que nous évoquons actuellement. La dernière décade de novembre sera à surveiller. Les hautes pressions pourraient migrer vers la Scandinavie. A contrario, les bas-géopotentiels semblent se maintenir sur l'Europe Occidentale, dont la France, en s'abaissant latitudinalement. Si cela se confirme, il pourrait s'agir du premier coup de froid de la saison hivernale 2023/2024 en France. Bien évidemment... c'est à confirmer d'ici là, mais voici le scénario proposé par CFS à ce sujet : 

On mise sur une fin novembre humide autour de la Méditerranée et de plus en plus fraîche. Sur le reste de la France, même tendance avec des températures s'orientant à la baisse et pouvant passer sous les normales saisonnières. Le constat est le même pour décembre : alors que CFS nous proposait jusqu'à peu une anomalie thermique très marquée (parfois +3°C en France), nous soulignons que les derniers scénarios sont beaucoup moins tranchés, avec des températures se situant légèrement au-dessus des normales sur la totalité du mois. 

ATTENTION, cela ne veut pas dire que l'on prévoit une vague de froid. Simplement, la présence de flux fréquemment perturbés pourrait favoriser une anomalie chaude finalement limitée, voisine de +1°C. Quant à la pluviométrie, cela donne de l'espoir au Roussillon (en dernière partie de novembre) pour des arrosages + conséquents. Nous rappelons que les modèles saisonniers donnent des tendances de fond, mais qu'ils sont incapables d'anticiper des événements précis telle qu'une goutte froide balayant l'Europe, ou une dépression isolée, etc. Ces facteurs peuvent lourdement impacter la modélisation en se rapprochant de l'échéance. Retenons en conclusion : moins chaud que prévu dans les dernières tendances et, hypothétiquement, plus humide ! 

Google+

Nos derniers Articles

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite

Risque d'orages forts ce vendredi : grêle...

L'instabilité est encore assez importante avec des averses et des orages sur la région. De nouveaux orages, probablement plus structurés que ceux des derniers jours, se confirment ce vendredi 17 mai 2024. Ils pourraient parfois produire de la grêle et d'intenses...

16 mai 2024 à 18:00

Lire la suite