Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Nouvelle goutte froide dépressionnaire la semaine prochaine : quelles conséquences ?

Ce début d'été est bien particulier avec des changements de temps récurrents et un défil de perturbations sur le pays donnant souvent un ressenti que l'été n'a pas démarré. Après un week-end ensoleillé et bien estival, c'est donc un nouveau changement de temps qui est attendu dès lundi. Une goutte froide va venir se positionner sur la France en début de semaine et s'évacuera lentement durant la seconde moitié de la semaine. Alors qu'une canicule remarquable touche le Maghreb et le Sud de l'Espagne, le contraste sera saisissant avec la France concernée par un apport d'air frais en altitude.

La goutte froide vient directement du Nord du bassin de l'Atlantique. En altitude (1500 mètres), les températures vont nettement baisser. De 16-18°C actuellement, nous perdrons 10 degrés d'ici mardi avec seulement 6°C. Cette baisse se propagera jusqu'au sol en étant légèrement amoindri.

Carte : Tropicaltidbits

Dès la nuit de dimanche à lundi, le temps va devenir plus instable sur la région. A l'avant de cette goutte froide, de l'air chaud et lourd sera en place avec un risque d'orages isolés. Le contraste thermique sera à son paroxysme lundi avec en conséquence une dégradation du temps. Loin d'être généralisées, des pluies ou averses sont attendues sur la région. Comme annoncé dans nos précédents articles, c'est surtout l'Est du Languedoc qui sera visé avec un vent marin maintenant l'air doux, humide et donc instable. Sur l'Ouest de la région (Ouest Hérault jusqu'au Roussillon), le temps va vite s'assécher en raison d'une tramontane qui va se lever.

Après une journée assez maussade lundi, mardi nous retrouverons des conditions ensoleillées. Cela se fera au prix d'un mistral et d'une tramontane qui vont souffler parfois fortement. En effet, alors que la goutte froide s'évacuera lentement vers l'Italie, le vent va s'installer pendant plusieurs jours avec une baisse des températures.

Cartes : Météociel

Inutile d'entrer dans le détail ville par ville mais ci-dessus, nous avons comparé les maximales de ce samedi par rapport aux maximales attendues mardi. De 32-34°C, nous passerons à 25-28°C soit une perte de 6 à 7°C pour ce début de semaine. A cela s'ajoutera un mistral et une tramontane qui souffleront fortement avec donc un ressenti qui aura tendance à être en-dessous de la réalité. Un fois n'est pas coutume, le 14 juillet s'annonce très venté sur l'ensemble de la région.

Qu'en est-il de la suite ? Nous devrions entrer dans une période plus sèche et souvent ventée. En effet, le vent pourrait s'installer durablement avec des températures qui repartiraient à la hausse en fin de semaine prochaine. Restons prudents car nous le voyons très bien depuis quelques semaines, les périodes calmes et sèches à long terme sont souvent mises à mal par l'apparition de dépressions à court terme.

Google+

Nos derniers Articles

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite