Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Neige en Provence : possible débordement sur le Gard ?

Au sein de cet article, nous revenons sur deux choses. La première : un épisode neigeux est de plus en plus probable sur la Provence voisine, entre les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Alors qu'hier de nombreux modèles faisaient déborder la neige sur tout le Gard, un retour en arrière s'est produit ce matin (décalage de la perturbation à l'Est du Rhône). Pour autant, la situation n'est pas figée, puisqu'un nouveau décalage vers l'Ouest - très relatif - semble s'opérer sur les modèles de ce soir. Le deuxième point à traiter : la mise en place de bonnes précipitations sur le sud du Languedoc et le Roussillon en milieu de semaine. Une option qui semble ENFIN se confirmer. 

1) L'épisode neigeux se confirme en Provence, mais les flocons vont-ils déborder en direction du Gard ? Il est impossible d'être catégorique, mais cela semble plausible sur l'Est du département notamment. Explications ci-dessous. Synoptiquement, nous sommes actuellement sous l'influence d'une dépression centrées sur l'Italie. Cette dernière pilote un flux d'Est/Nord-Est qui va être à l'origine d'un violent couip de vent ce dimanche et de la poursuite de la baisse des températures. Lundi, une anomalie secondaire devrait se former sur le Massif-Central et se décaler vers l'Ouest. Le dynamisme de cette anomalie varie fortement d'un modèle à l'autre malgré une échéance de plus en plus proche... Voir cartes ci-dessous : 

Certains modèles comme GFS, GEFS et CEP voient l'anomalie secondaire se redynamiser dans la nuit de lundi à mardi et mardi matin, alors que d'autres comme ARPEGE voit un dynamisme moindre. Cela explique pourquoi certains modèles voient des précipitations mieux structurées que d'autres. Ce qui ressort de façon quasi unanime : un épisode de neige est probable sur les plaines du nord des Bouches-du-Rhône, y compris sur les Alpilles voisines, et près de 100% du Vaucluse. La question du dynamisme de la goutte froide reste entière, alors que nous sommes désormais à environ 60h d'échéance. Ce dynamisme va déterminer si OUI ou NON les flocons vont passer le Rhône et entrer dans le Gard. 

Notre position actuelle... Il faut bien que l'on se prononce un peu ! Il est important de se souvenir que les retours d'Est sont la plupart du temps (90% des cas) plus intenses que prévu originellement par les modèles et qu'ils progressent souvent plus à l'Ouest que prévu. Nous retenons pour le moment (mais cela peut encore évoluer) un scénario intermédiaire, proche du modèle CEP de ce matin, à savoir : de la neige sur les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, et des flocons qui déborderaient essentiellement sur le Nord-Est du Gard (secteurs de Bagnols/Cèze, Laudun, autour d'Avignon et peut-être jusqu'à l'Uzège. Timing : entre la fin de nuit de lundi à mardi et mardi matin. Les flocons pourraient tenir sur les villages situés près du Rhône (uniquement) alors que cela n'aurait pas de conséquence ailleurs. Il s'agit du scénario "intermédiaire" que nous décrivions dans notre article d'HIER. Trois flocons pourraient être poussés par le vent près de Nîmes, ou encore sur Costières, mais sans aucune conséquence dans ce scénario. Cet "entre deux" a été proposé par CEP ce matin (celui que l'on retient ci-dessous à gauche). L'actualisation de ce soir (carte ci-dessous à droite) est plus généreuse, avec de la neige sur 50% du Gard (preuve que la situation est encore incertaine). 

Pour le milieu de semaine : la goutte froide semble poursuivre sa route vers l'Espagne, tout en se dynamisant. C'est une bonne nouvelle. Un passage de pluies froides faibles est possible entre le Gard et l'Est de l'Hérault, mais les pluies devraient graduellement devenir plus modérées en se rapprochant de l'Ouest Hérault et peut-être s'avérer soutenues entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Il pourrait neiger temporairement bas près des reliefs, mais à priori pas sur les plaines (petit doute sur le Conflent, ou dans l'arrière-pays Audois). 

Là-encore, l'extension de la perturbation et les cumuls vont dépendre de l'emplacement de la petite goutte froide. Toutefois, il semble envisageable d'atteindre des cumuls de 30 à 50 mm (au moins) sur le sud Languedoc et le Roussillon. Certains scénarios voient plus de 100 mm, mais nous restons prudents. Sur les Pyrénées-Orientales, c'est possiblement (à affiner tout de même, de peur que d'ici cela s'ajuste vers le bas) l'arrosage le plus copieux depuis... DEUX ANS ! 

Google+

Nos derniers Articles

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Point météo pour la semaine à venir : un...

Ce week-end des 13 & 14 juillet est estival près des régions Méditerranéennes, sans excès. Il fait beau et modérément chaud. Nos prévisionnistes surveillent un risque orageux localisé près des reliefs lundi...

13 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite