Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Mistral et tramontane : des rafales supérieures à 100 km/h jusqu'au week-end

Un épisode venteux durable a débuté ce mercredi 22 novembre 2023 sur les régions méditerranéennes, avec de fortes rafales de mistral et de tramontane. Pour rappel, le contexte météorologique général est caractérisé par la présence d'une goutte froide (cut-off d'altitude) autour de la Corse. Cette dernière induit un resserrement des courbes de pression atmosphérique, avec un flux de nord dynamique sur la France. Pour la première fois de la saison, une descente d'air frais (on ne parle pas encore vraiment de froid, malgré un ressenti désagréable au vent) s'organise sur notre pays. 

Voici les prévisions venteuses pour les prochaines heures et les prochains jours. Après un bref regain de l'anticyclone demain jeudi, une nouvelle coulée froide - plus conséquente que la première - va débouler entre la Scandinavie, l'Allemagne, la Suisse et l'Italie. Nous serons en marge de l'axe principal, mais de l'air + froid va circuler jusqu'à nos régions et cela va favoriser une nouvelle accélération du vent en fin de de semaine. Ci-dessous, on retrouve le contexte synoptique : 

Concernant les prévisions de vent. Un premier paroxysme est attendu entre ce mercredi et demain matin. Les plus fortes rafales de mistral sont attendues du côté de la vallée du Rhône, avec des pointes à 100 ou 110 km/h. On peut isolément avoir près de 120 km/h autour d'Avignon et d'Arles. Concernant la tramontane, les rafales atteignent souvent 100 à 110 km/h entre l'Aude et le Roussillon, ponctuellement 120 à 130 km/h sur les caps exposés et les reliefs au-dessus de 600/800 m d'altitude. 

En lien avec la deuxième coulée d'air froid, nous attendons d'abord un léger faiblissement du vent autour de jeudi après-midi (très relatif, car les rafales ne vont perdre que 10 ou 20 km/h) avant une accélération entre vendredi et samedi matin (le timing du paroxysme venteux n'est pas encore connu). Lors de ce deuxième pic de vent, des bourrasques encore plus fortes sont à redouter : 100 à 120 km/h en vallée du Rhône et 110 à 130 km/h localement près du Roussillon. En mer, les vents seront > 150 km/h. 

Cette situation météorologique n'est pas exceptionnelle. Toutefois, elle mérite une attention particulière car l'épisode de fort vent va s'étirer dans la durée. Des dégâts localisés sont possibles. Nous retenons ainsi un scénario un peu plus pessimiste que ce que voient les modèles de prévision, avec des rafales 20 km/h + fortes que le modèle ARPEGE (voir carte ci-dessus). L'influence du mistral et de la tramontane va se maintenir au moins jusqu'à dimanche

Le vent pourrait progressivement se calmer la semaine prochaine, mais ce n'est pas encore certain : cela va dépendre du positionnement de la troisième coulée froide attendue en toute fin de mois

Google+

Nos derniers Articles

Météo : un temps perturbé avec pluies et...

CONTEXTE METEOROLOGIQUE DU 25 FEVRIER 2024 -  Nous sommes actuellement sous l'influence d'une dépression très dynamique qui aborde la France par le proche Atlantique. La pression atmosphérique est actuellement voisine de 983 hPa sur la Bretagne. La zone...

25 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluie et neige sur la région ces prochains...

Ce sont bien 72 heures dépressionnaires qui nous attendent. En effet, dès ce dimanche et jusqu'à mardi, une dépression va circuler près de notre région. Elle entamera son parcours par la Bretagne demain pour glisser sur le golfe du Lion lundi...

24 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Dégradation : pluies et chutes de neige...

ANALYSE DU CONTEXTE METEOROLOGIQUE - Le flux général a pivoté au secteur Nord-Ouest sur la France. Il véhicule de l'air un peu plus frais que ce que l'on a connu ces dernières semaines, avec le retour de quelques flocons sur nos sommets. En bref,...

23 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Pluies et chutes de neige attendues ce week-end

1) Analyse du contexte météorologique ce 22 février 2024 :  Le retrait des hautes pressions se confirme actuellement avec un anticyclone qui recule en direction de l'Afrique. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire commence à...

22 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite