Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Mise en place de très fortes en France pour la deuxième quinzaine d'aout ?

Nos prévisionnistes surveillent attentivement l'évolution des modélisations météorologiques pour la deuxième quinzaine d'août. Les principaux modèles déterministes GFS et CEP sont en accord sur la probable mise en place d'une pompe à chaleur en Europe Occidentale, particulièrement de la Péninsule Ibérique à la France. L'échéance étant encore lointaine donc nous restons prudents, mais les conditions sont réunies pour la mise en place d'une canicule de forte intensité. 

Contrairement aux trois canicules précédentes qui sont restées au sud de la France, celle-ci pourrait nous atteindre. Au conditionnel... car c'est encore à confirmer. On doit ce potentiel caniculaire au développement d'une dépression en plein Atlantique, entre l'Islande et les Açores. Cette dernière serait peu mobile, obligeant le flux de sud à prendre une lointaine origine (Afrique) et à remonter sur toute l'Europe. Les réserves d'air chaud étant très importantes au sud de la France actuellement, c'est de l'air brulant qui pourrait remonter par le sud. Les modélisations à 850 hPa sont d'ailleurs éloquentes avec 25 à 28°C en France et souvent plus de 30°C en Espagne

Ce qui est flagrant également, c'est la durée de cette bouffée anticyclonique et chaude. Si l'on en croit les deux déterministes principaux, cela pourrait durer plusieurs jours, peut-être une dizaine. Dans ce contexte, la chaleur pourra s'installer durablement et les pics se faire en plusieurs phases. Entre ce week-end et le milieu de semaine prochaine (15/16 août) les conditions vont rester assez ordinaires. Sur nos régions Méditerranéennes, les températures s'annoncent constrastées avec des températures voisines de 25 à 28°C en bord de mer (sous l'effet des brises marines) mais de 32 à 34°C dans l'intérieur des terres, localement 35°C en Haut-Languedoc. 

La hausse des températures pourrait s'amorcer autour de jeudi/vendredi prochain. C'est d'abord dans le sud-ouest que l'on assisterait à un coup de chalumeau avec des valeurs proches de 40°C envisageables. Sur nos régions Méditerranéennes, nous aurions des valeurs modestes en bord de mer (30/32°C) en raison des brises marines mais déjà 35 à 37°C dans les terres, localement 38°C du côté du Gard. 

Durant le week-end suivant, les brises de mer devraient être de moins en moins tempérées (l'eau de la mer regagnant plusieurs degrès). Les fortes chaleurs auront alors tendance à gagner une grande partie de la France. C'est à partir de ce moment-là (autour du 20 août) que l'on pourrait basculer dans une situation propice à la canicule ou du moins à de très fortes chaleurs en journées durables. Ces paramètres seront à affiner, car en fonction d'où vient le vent on pourra passer d'une situation très chaude à une situation caniculaire sur notre région. 

Toujours est-il que les températures fraîches observées en début de mois n'empêcheront pas à ce mois d'août 2023 d'être A NOUVEAU au-dessus des normales saisonnières... Nous affinerons ce scénario dans les prochains jours. 

Google+

Nos derniers Articles

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite

Risque d'orages forts ce vendredi : grêle...

L'instabilité est encore assez importante avec des averses et des orages sur la région. De nouveaux orages, probablement plus structurés que ceux des derniers jours, se confirment ce vendredi 17 mai 2024. Ils pourraient parfois produire de la grêle et d'intenses...

16 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Poursuite d'un temps orageux

Nous demeurons en cette mi-mai sous l'influence d'un système dépressionnaire peu mobile situé sur le proche Atlantique. Le temps reste lourd et instable, avec de fréquentes averses et un risque d'orages qui va se maintenir ces prochains jours.  1)...

15 mai 2024 à 18:00

Lire la suite