Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Mise en place d'un flux de Sud la semaine prochaine : à quoi s'attendre ?

Après un temps changeant, entre des journées bien ensoleillées et douces, alternant avec des journées parfois maussades en raison de perturbations débordant depuis l'Ouest de la France, le flux va changer de direction pour passer au Sud. Dans ce cas de figure, une ambiance plus moite, humide, mais restant douce se met en place. L'incertitude s'ouvre en raison du risque d'entrées sur certaines parties de la région, d'épisodes cévenols, voire même méditerranéens. Nous tentons d'apporter plus de précisions dans cet article sur ce qui nous attend la semaine prochaine.

D'un point de vue synoptique, la semaine prochaine sera marquée par la présence d'un vaste talweg au Sud de l'Islande qui glisse lentement en direction des Açores pour ce lundi. Ce dernier évolue en un cut-off ce mardi en stagnant au Nord des Açores pour le reste de la semaine. A l'opposé, sur le Maghreb, une puissante dorsale remonte en direction de l'Ouest du bassin méditerranéen. Dans ces conditions, en altitude, un flux chaud de Sud à Sud-Ouest s'établit sur l'Ouest de l'Europe. 

Carte de géopotentiels GFS

La question se pose sur un éventuel blocage des centres d'actions pour le reste de la semaine, ce qui pourrait faire persister cet air chaud sur l'Europe, ou si le système dépressionnaire sur l'Atlantique parvient à avancer en direction de l'Europe, occasionnant ainsi un front perturbé, parfois actif sur le Sud de la France. Les scénarii de GFS et de CEP sont pour l'heure en désaccord.

Ce lundi, le ciel s'annonce laiteux en France avec une remontée possible des poussières du Sahara. Sur les Cévennes, les nuages bas sont très nombreux avec quelques pluies faibles mais stagnantes. Mardi, le voile disparait, mais les pluies cévenoles persistent mais restent relativement faibles. Le soleil brille sur la Provence. Mercredi, les conditions changent peu avec un temps ensoleillé sur la Provence, tandis que les Cévennes et alentours subissent un ciel couvert et légèrement pluvieux. 

Carte d'accumulation précipitations ARPEGE

Ce jeudi, le temps devient plus incertain. Une anomalie provenant du système dépressionnaire s'approche de l'Europe. Elle peut à son passage entrainer un front froid. L'intensité de ce dernier est à affiner, mais les départements méditerranéens peuvent être touchés. Des orages peuvent se produire, occasionnant localement des pluies fortes. Pour le reste de la semaine, la goutte froide semble stagner au Nord des Açores selon certains scénarii. Si ces derniers se confirment, l'air chaud en altitude continuerait à dominer, les nuages resteraient abondants sur les Cévennes tandis que le soleil brillerait sur la Provence. Si le système dépressionnaire finit par progresser vers l'Est, un défilé de perturbations seraient attendus sur la France avec des fronts pluvieux et une baisse des températures.

Nos derniers Articles

Fortes gelées attendues entre dimanche et...

Nous sommes en cette fin de semaine au paroxysme du flux d'Est qui s'est installé ces derniers jours sur la France. En effet, un drain continental est installé entre les Balkans et la Méditerranée, drainant de l'air très froid. Le minimum dépressionnaire...

27 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Une fin janvier froide avec de fortes gelées

L'hiver se poursuit en cette fin janvier 2023. Nous sommes actuellement sous l'influence d'une goutte froide centrée entre l'Italie et la Croatie, qui pilote un flux d'Est continental jusqu'à la France, dont les régions Méditerranéennes. L'anticyclone...

26 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le froid va s'intensifier ce week-end

Nous venons de connaître notre huitième journée consécutive avec des températures inférieures aux normales de saison. Si ce coup de froid est loin d'être exceptionnel, nous ne pouvons que l'apprécier dans ce contexte de réchauffement...

25 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Nouvelle accentuation du froid en fin de...

Il y a une semaine que les températures sont passées sous les normales saisonnières. Rien d'exceptionnel en soit, mais un coup de froid ordinaire qui calme l'avancée de la végétation. Concernant la semaine à venir, nous confirmons...

24 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite