Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Languedoc-Roussillon : Canicule en vue !


Après un mois de Juillet exceptionnellement chaud, la transition avec Août s'est avérée plutôt perturbée, avec des averses, des orages et de la fraîcheur ! Ne vous fiez pas à cette accalmie sur le plan des très fortes chaleurs, ce n'est que temporaire. Pour cause, l'anticyclone qui stationne actuellement sur l'Afrique du Nord va progressivement étendre son influence en direction du bassin méditerranéen et pourrait même gagner l'ensemble de la France d'ici le week-end prochain. Dans le même temps, l'activité dépressionnaire devrait devenir de plus en plus faible sur l'Atlantique, si bien que le blocage anticyclonique pourrait persister durant au moins dix jours sur nos régions ! Toutes les conditions semblent réunies pour un épisode caniculaire de forte intensité, dont l'intensité exacte et la durée resteront à préciser dans la semaine.

Image title

Carte 1 : Modèle de prévision numérique GFS, développé sur MétéoCiel. Analyse en altitude des champs de pression.


    Conséquemment, les températures ne tarderont pas à s'envoler. Dès cet après-midi, de nombreuses villes du Languedoc-Roussillon dépasseront à nouveau la barre des 30°C, qui correspond globalement aux normes de saison. Demain, après la dissipitation des entrées maritimes et nuages bas sur les littoraux, c'est une nouvelle journée ensoleillée et chaude que nous connaîtrons, avec des maximales comprises entre 30 et 34°C (voir notre carte de prévision). Mardi, nous subirons les conséquences d'une petite dépression d'altitude, avec un risque d'averses et d'orages, mais toujours des températures au dessus de 30°C !

  •     A compter de Mercredi, les advections d'air chaud vont devenir de plus en plus importantes sur les deux tiers Sud de la France. Malgré la présence de brises marines dans notre région, les thermomètres vont continuer de s'envoler : on dépassera les 35°C dans l'intérieur du Languedoc, jusqu'à Vendredi. Le week-end suivant, l'air chaud pourrait continuer de gagner du terrain sur la France. En l'absence de vents significatifs, la chaleur va s'accumuler en Languedoc-Roussillon, avec des maximales qui seront susceptibles de s'approcher des 36 à 38°C, localement 39°C en vallée du Rhône (voir carte 2).

Image title

Carte 2 : Modèle numérique GFS, développé sur Météociel, températures maximales.

  En l'état des modélisations, il est fort à parier que cet épisode de très fortes chaleurs perdure au moins jusqu'à la mi-Août. Tous les scénarios n'étant pas en accord sur la même intensité, il conviendra de se tenir informé de l'évolution de la situation. Néanmoins, la plupart des modèles de prévision voient un pic de chaleur au moins équivalent à celui que nous venons de connaître en Juillet, voire peut-être même un peu plus chaud ! Attention aux personnes et institutions vulnérables.
 

Google+

Nos derniers Articles

Vers l'arrivée d'une nouvelle goutte froide...

Le semaine a débuté sous le signe de l'instabilité avec des pluies et même des orages qui ont circulé notamment entre le Languedoc et le Massif-Central. Pour la semaine à venir, nous aurons quand même une hausse des températures...

27 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce lundi puis retour de...

Nous venons de connaître un week-end plutôt agréable avec un ensoleillement généreux sur les plaines Méditerranéennes et des températures assez chaudes. On a atteint près de 26°C à Nîmes ce dimanche. Pour...

26 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers un retour temporaire de l'anticyclone...

L'ex marais barométrique qui vient de nous concerner s'est enfin résorbé tout en se dirigeant vers l'Anglette. On assiste au retour progressif des hautes pressions anticycloniques. Peut-on espérer que cet anticyclone s'installe durablement ? Réponse...

25 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Amélioration des conditions météorologiques...

L'été tarde à arriver cette année. Si les chaleurs parfois exceptionnelles et précoces des années précédentes étaient anormales, il est à noter que ce mois de mai 2024 pourrait être le premier sous les normales...

24 mai 2024 à 18:00

Lire la suite