Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

La canicule en Méditerranée : jusqu'à quand va t'elle durer ?

Vous êtes nombreuses et nombreux à nous poser la question : jusqu'à quand va durer la canicule Méditerranéenne ? Voici ce que l'on peut dire à cette heure. Nous sommes actuellement sous l'influence d'un bloc anticyclonique solide, qui s'étire entre les Açores, l'Afrique du nord et toute l'Europe de l'Ouest, jusqu'aux régions Méditerranéennes et la France. Cette poche anticyclonique est située 500 à 1000 km plus au nord que ce que l'on observe actuellement en été, ce qui explique pourquoi nous connaissons des températures aussi chaudes.

Il y a une bonne unanimité des scénarios à voir la canicule se maintenir pour les 5 à 7 jours qui arrivent, jusqu'au 26/28 juillet au moins sur notre région. Par la suite, certains modèles sont plus hésitants alors que d'autres continuent d'opter sur une circulation atmosphérique bloquée, avec de l'air anormalement chaud qui remonte d'Afrique. Ci-dessous, voici l'évolution du contexte synoptique entre demain le 22/07 et le 29/07 selon le modèle GFS (actualisation du jour, 00Z le matin) : 

Selon GFS, la canicule aurait de grandes probabilités de se prolonger au moins jusqu'à début août. On constate sur la carte du 29/07 l'apparition d'une petite goutte froide située au sud de l'Irlande. Cette dernière donnerait des orages sur l'Ouest de la France mais nos régions resteraient en marge, avec un flux de sud toujours très chaud. Si l'on regarde les mêmes modélisations mais de CEP - qui s'actualise 2x par jour - on retrouve également cette petite zone dépressionnaire qui parfois est vue sur la France (arrêt de la canicule) et parfois attendue sur le proche Atlantique (poursuite de la canicule).

La fiabilité est donc mauvaise au-delà de J-6/J-7 mais n'oublions pas cette année que toutes les tentatives perturbées ont avorté durant la période estivale. Le même schéma n'a de cesse de se reproduire, ce qui nous laisse penser qu'à minima nous irions vers une poursuite des chaleurs (au moins modérées). Voici la prévision de l'ensembliste GEFS sur la carte ci-dessous. La moyenne des 21 scénarios, à J-7 d'échéance, penche clairement en faveur de la poursuite de l'épisode de très fortes chaleurs en Méditerranée. 

Conclusion : toutes les conditions sont réunies pour que l'épisode actuel se maintienne durablement avec, éventuellement, de courtes pauses au milieu en cas de passage de goutte froide sur le pays. Ces dernières, si elles parviennent à nous atteindre, circuleraient surtout au nord, nous laissant en marge de l'agitation orageuse et du véritablement rafraichissement. A l'arrière de ces gouttes froides, le bloc anticyclonique n'aura aucun mal à se reformer. Nous sommes ainsi sous la menace de nouveaux coups de chalumeau.

Les projections saisonnières de CFS vont aussi en ce sens, avec un début août toujours aussi chaud : 

Google+

Nos derniers Articles

Le redoux avant une vague de froid sur l'Europe...

La phase de redoux qui a débuté le 30 janvier 2023 sur la France se confirme à minima pour la semaine entière à venir. Les températures vont progressivement passer au-dessus des normales saisonnières, particulièrement près...

31 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le redoux est confirmé en France dans les...

Une phase de redoux débute ce lundi 30 janvier 2023 sur la France. En effet, le flux d'Est qui nous a concerné les jours précédents s'est résorbé. Désormais, les hautes pressions anticycloniques - qui ont des racines Açoriennes...

30 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Gelées parfois fortes ce lundi avant un...

Voilà dix jours que la France connaît des températures inférieures aux normales saisonnières. Les écarts - toujours en rapport aux normes - sont toutefois peu significatifs (-2°C environ sur notre région) ce qui ne contrebalance...

29 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possible changement de temps en février

Le mois de janvier se termine avec des températures bien hivernales, accompagnées d'un vent souvent présent et qui renforce accentu ce ressenti parfois glacial. Pour autant, les quinze premiers jours de janvier exceptionnellement doux contrebalancent totalement...

28 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite