Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

France : vers un risque de tempête la semaine prochaine ?

Depuis dix jours, un flux zonal durable s'est établi sur notre territoire. En conséquences, de nombreuses pluies ont été observées et vont continuer de tomber, principalement sur le Centre-Ouest du pays. Des crues parfois importantes sont possibles sur certains fleuves comme l'Adour, la Gironde ou la Charente. En comparaison avec notre région, il est important de rappeler que ces crues sont moins brutales, mais pourront être nettement plus durables avec des eaux stagnantes pendant plusieurs semaines par endroits. La semaine prochaine, certains signaux entrevoient un risque de coup de vent ou de tempête. Qu'en est-il réellement ? Nous vous expliquons cela en détails.

La première quinzaine d'octobre a été bloquée par une vaste dorsale, ce qui a occasionné soleil, chaleur et temps sec. Le temps a changé brutalement durant la seconde quinzaine avec la mise en place d'un régime zonal, avec un défilé de perturbations sur la grande partie du pays, y compris sur les régions méditerranéennes avec quelques épisodes cévenols. Le prochain est d'ailleurs envisagé pour ce lundi. Après une période d'accalmie temporaire mardi et mercredi, un vaste talweg sur le Canada, en symbiose avec une puissante dorsale subtropicale près des Bermudes, font resserrer le jet polaire, un tube de vents en altitude (environ 10000 m) qui tourne autour du globe d'Ouest en Est. Associé à une différence de températures plus fortes, entre l'air chaud au Sud et l'air froid au Nord, les vents du jet tendent à se renforcer. Certains scenarii entrevoient des valeurs jusqu'à 300/350 km/h. À titre d'exemple, durant les célèbres Klaus (2009), Lothar et Martin (1999), le jet stream a atteint des valeurs records, proches de 400 km/h !


Carte : Jet stream à 300 hPa ce mercredi

Cependant, le risque de tempête est pour l'heure difficile à prévoir, les creusements des tempêtes se mettent en place de façon aléatoire, plutôt à l'extrémité Est du jet stream, et il est difficile de se projeter au-delà d'une échéance à h+48. Tout dépendant de l'angle du jet stream avec la latitude, de sa courbure et de son intensité. De nombreux paramètres qui, s'ils ne sont pas corrélés, suffisent à annuler le risque de tempête ou de bombe. A cette heure, les modélisations ont du mal à se mettre en accord sur le positionnement de la / des tempêtes envisagées avec des risques qui pourront aussi bien concerner l'Irlande que les côtes du golfe de Gascogne.



Cela étant, ce durable flux zonal semble durer encore quelques jours / semaines, mais avec un risque de tempête en hausse, notamment entre mercredi et ce week-end. Prudence aux intempéries si vous devez vous rendre au bord de l'océan ou de la Manche durant cette période.

Google+

Nos derniers Articles

Quelques orages puis vers une arrivée des...

Des orages sont encore attendus ces prochaines 48h, mais nous retenons tout de même que l'anticyclone va progressiver gonfler dans les prochains jours, permettant le retour/l'arrivée de la chaleur. Une question demeure entière : cette chaleur va être instable...

23 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouveaux orages avec un retour temporaire...

La fin de semaine à venir s'annonce assez instable avec des averses et des orages qui ne toucheront pas toute la région mais qui pourront, de façon localisée, s'avérer forts avec d'intenses pluies et un risque de grêle. On pourrait assister...

22 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages en fin de semaine : fortes...

Le risque d'orages forts se confirme pour la fin de semaine. Ils ne seront pas généralisés mais vont s'accompner de fortes pluies et de chutes de grêle localement intenses.  1) Un contexte météorologique qui s'améliore lentement  Nous...

21 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite