Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Fortes pluies attendues sur l'Hérault, le Gard et l'Ardèche ce mercredi

Ce mardi fin de journée, une dépression circule sur le proche Atlantique, dans le golfe de Gascogne. Elle est dynamique puisque la pression atmosphérique est actuellement voisine de 985 hPa. Elle pilote un flux de sud qui va lui aussi se dynamiser dans les prochaines 24h sur notre région, particulièrement sur les départements de l'Hérault, du Gard et de l'Ardèche où de fortes précipitations sont attendues pour ce mercredi. Il ne va pas s'agir d'un épisode exceptionnel en soit, mais tout de même significatif. 

Il est important de souligner que nous employons hier soir le terme d'épisode cévenol pour qualifier l'épisode à venir. Si ce qualificatif est toujours d'actualité, on peut aussi évoquer le caractère méditerranéen des précipitations à venir, puisque le potentiel très pluvieux a sensiblement augmenté sur les plaines intérieures. Place à vos prévisions détaillées. Pour la nuit à venir, de mardi à mercredi, nous assistons à la mise en place de pluies de plus en plus régulières sur l'Hérault, y compris en plaines. Le bord de mer est moins touché. Ces pluies débordent souvent sur l'Ouest du Gard et les Cévennes. Demain matin, la situation est inchangée : il pleut surtout près des Cévennes, alors que les plaines et encore plus les littoraux restent en marge de l'activité pluvieuse principale, comme en atteste la simulation du modèle AROME ci-dessous : 

Mercredi en mi-journée et début d'après-midi, un virulent jet de basses-couches s'installe. Cela se caractérise par un vent marin qui atteint 60 à 80 km/h sur les plaines littorales. Ce vent marin va se calmer dans l'arrière-pays, favorisant la mise en place d'une convergence humide près des Cévennes. Dans le même temps, la masse d'air va se doter d'une instabilité modérée, avec des valeurs de MUCAPE qui atteignent jusqu'à 700/800 J/kg, notamment sur l'Hérault. 

Dans ce contexte, il faut s'attendre à la mise en place de précipitations orageuses marquées sur les reliefs Héraultais et du Gard, parfois même sur les plaines intérieures (Minervois, Lodévois, Ganges). Les intensités pluviométriques peuvent parfois atteindre 70 à 80 mm/1h et plus de 200 mm en 3h. Entre la toute fin d'après-midi et la soirée, la convergence des vents semble vouloir se décaler vers les plaines ! C'est un fait nouveau sur les modèles, mais cela suggère la formation d'une ligne orageuse peu mobile et très pluvieuse dans l'intérieur de l'Hérault et du Gard. Ci-dessous, voir le modèle Arôme (localisation à ne pas prendre au pied de la lettre) : 

Sous cette ligne, on peut avoir des cumuls de 60/80 mm/1h et plus de 150 mm/2h. Il y a donc un risque de ruissellements urbains marqués selon où l'orage se place ! Les zones les plus exposées sont les suivantes : Val de Londres, Pic Saint-Loup, garrigues au nord de Montpellier, Vidourle, Quissac/Vigan, bassin Alésien, Barjac (liste non exhaustive). Cela ne veut pas dire que toutes ces zones seront concernées, ni même que la ligne n'ira pas encore plus loin vers les plaines (il y a encore des incertitudes). Le bord de mer et la vallée du Rhône semblent en marge de l'activité principale, c'est assez unanime sur tous les modèles. 

Il faudra attendre le milieu de nuit prochaine pour voir la ligne se dissiper. Après avoir glissé vers les plaines, le vent marin va s'accélérer et repousser la ligne vers les Cévennes. Sur les Cévennes, des cumuls de 300/400 mm sont localement possibles en moins de 24h demain. Crues à prévoir : Orb, fleuve Hérault, Gardons, Vidourle, Cèze, Ardèche (non exceptionnelles à priori, mais surveillance de mise). En plaines, il y aura de grandes différences entre le litoral épargné et l'arrière-pays localement impacté par des cumuls de 150/200 mm sur la journée. 

Jeudi, l'activité pluvieuse va persister près des Cévennes, peut-être même sur le Gard. Nuit de jeudi à vendredi sous surveillance, en raison d'un possible coup de marin violent (> 100 km/h en bord de mer). Une nouvelle salve pluvieuse d'intensité significative est probable surtout côté Gard et Provence pour vendredi. Le scénario sera prochainement affiné. 

Google+

Nos derniers Articles

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers la mise en place de gouttes froides...

Et si l'Hiver n'avait pas dit son dernier mot ? Le célèbre dicton "en Avril ne te découvre pas d'un fil" pourrait prendre tout son sens pour cette fin avril. Les modèles de prévision sont en faveur de gouttes froides récurrentes autour de...

17 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite