Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Fortes gelées la nuit prochaine avant un risque incertain de flocons lundi soir ?

Le contexte météorologique est caractérisé ce dimanche par la persistance d'un bloc de bas-géopotentiels froids sur toute l'Europe, dont la France. Les courbes de pression atmosphériques sont bien resserrées près de la Méditerranée, ce qui favorise un flux de Nord-Est et explique la baisse sensible des températures que l'on connait depuis 48h. La nuit prochaine sera la plus froide de la série, avec des gelées parfois fortes jusqu'en plaine. Par ailleurs, nos services surveillent toujours un risque de neige à très basse altitude pour la nuit de lundi à mardi, avec des modélisations très divergentes d'une actualisation à l'autre.

La nuit prochaine s'annonce hivernale sur toute la région. En effet, le ciel sera dégagé en plaine et bord de mer, avec quelques nuages élevés. Seule exception dans l'intérieur de l'Aude où des nuages bas parviennent à se former. Les conditions sont réunies pour la multiplication des gelées en raison du vent qui va tomber ce soir. Le mistral encore présent en cette fin de journée va se limiter au couloir du Rhône dans la nuit uniquement, déventant tout le Gard. La tramontane est quasiment nulle en soirée sur l'Aude (entrainant des gelées précoces) mais va se lever en deuxième partie de nuit, avec un risque de gel noir. Demain au lever du jour, le risque de gel aura concerné une grande partie de notre territoire Méditerranéen 

Les valeurs ci-dessus sont "brutes" car issues du modèle ARPEGE. Nous attendons 0°C en général sur l'Aude et les Pyrénées-Orientales (minimales atteintes en cours de nuit qui auront remonté au lever du jour) en raison du vent qui se lève, localement -2/-3°C dans les bas-fonds. C'est entre l'Hérault et le Gard qu'il va faire le plus froid : souvent -2 à -5°C en plaine et localement -8 à -10°C dans les bas-fonds froids (Pic Saint-Loup, val de Londres, Vidourle, Gardonnenque, Lussan, etc.). En Lozère, le gel est aussi généralisé. On peut avoir jusqu'à -15°C dans les bas-fonds déventés (notamment sur les plateaux à 900/1000 m). Peut-être jusqu'à -7/-8°C sur Mende.

Demain dans la matinée, un voile nuageux va s'installer par l'Ouest, entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Ce voile nuageux gagne l'Hérault, le Gard et la Lozère au fil de l'après-midi si bien qu'en fin de journée, le ciel est couvert de partout. Il va falloir surveiller un risque de neige à basse altitude en fin d'après-midi (Aude/Ouest de l'Hérault, peut-être jusqu'en plaines intérieures durant la soirée (Hérault/Aveyron) et la nuit (Gard/Lozère/Ardèche). Notez que globalement, le potentiel neigeux (qui était très incertain) est revu à la hausse ce soir (alors que c'était l'inverse ce matin). Cela montre la grande hésitation des modélisations à seulement 24h d'échéance. Avant d'entrer davantage dans les détails, il faut souligner que les températures maximales vont rester froides demain après-midi avec généralement 5 à 6°C au plus chaud de la journée, en rapide baisse le soir. 

La plus grande divergence des modèles concerne l'intensité des précipitations qui vont arriver de l'Ouest. Dans l'idée générale, nous retenons à cette heure (mais c'est susceptible d'évoluer) la mise en place de petites précipitations par l'Aude et le Tarn en fin d'après-midi, qui vont glisser vers l'Hérault et l'Aveyron en soirée, avant de gagner la Lozère, du Gard et de l'Ardèche dans la nuit. Selon les derniers scénarios de ce dimanche soir, ces précipitations seraient modérées et régulières, favorisant un phénomène d'isothermie (abaissement de la limite P/N) dans les plaines intérieures de l'Est de l'Hérault et du Gard ! Ce soir, la plupart des modèles sont neigeux dans les zones suivantes : Pays Lodévois, Pic Saint-Loup, val de Londres, Ganges, ainsi que les plaines situées au nord d'une ligne Sommières - Nîmes - Avignon.

Il est IMPORTANT de souligner que ce matin, SEUL le modèle CEP était encore NEIGEUX en plaine. A midi, les scénarios qui avaient reculé ont recommencé à modéliser des précipitations plus copieuses. Ce soir, la plupart d'entre eux ont rejoint CEP, avec d'abord un peu de pluie puis rapidement une bascule en NEIGE jusqu'en plaines intérieures dans les zones précitées. Le scénario neigeux, à 24h d'échéance, a donc gagné en probabilité. Ce qui n'enlève rien à la fragilité de la situation : les modèles peuvent encore basculer dans le mauvais sens demain, bien que chaque actualisation qui passe nous rapproche inexorablement de l'échéance. Pour apprécier les divergences, retrouvez ci-dessous la différence d'actualisation du modèle ARPEGE entre ce midi et ce soir (les hachures représentent les zones de NEIGE) : 

Ainsi, si la probabilité de neige a augmenté, elle n'est pas encore ASSURÉE. Si la dépression perd un peu en intensité, les précipitations seront revues à la baisse ce qui va nuire à l'isothermie et donc à l'altitude de la limite P/N. Fait positif pour celles et ceux qui espèrent la neige : nous aurons de l'air froid en amont des précipitations et la mise en place du mistral noir (un vent qui favorise généralement de bonnes surprises). Si l'on fait la moyenne de tous les scénarios, une couche de 1 à 2 cm est possible vers 100 m d'altitude dans les terres, parfois 2 à 3 cm dans les campagnes. Quelques scénarios voient 3 à 4 cm vers 200 m et plus de 5 cm sur les plateaux à 300 m.

Dans les scénarios les plus généreux, 5 à 10 cm pourraient tomber près de Ganges, du Vigan, sur les plateaux du Mont-Bouquet, de Vallerargues, près de Lussan ou encore du côté de Barjac. Sachez que ces précipitations passeront progressivement à la pluie d'ici la fin de nuit, en raison du redoux qui va pousser par le sud. Pour clôturer cet article, voici la dernière simulation du modèle CEP (il y a 5 minutes) qui continue de voir de la neige jusqu'en plaine ! On a un tir groupé ce soir... En espérant que le potentiel se renforce encore demain... On croise les doigts.

Google+

Nos derniers Articles

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

A quand le retour du beau temps ?

Des orages parfois forts ont concerné le département du Gard ce samedi. Les cumuls atteignent 43 mm à Uzès, où les vignobles ont été impactés par de nouvelles chutes de grêle. Vous êtes nombreux à nous poser...

18 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Orages localement violents ce vendredi !

Nous sommes dans une période particulièrement instable. Une goutte froide stagne actuellement sur le Golfe de Gascogne entre France et Espagne. Elle draine de l'air marin relativement doux et humide près du sol tandis que l'air frais persiste en altitude. Ce...

17 mai 2024 à 14:00

Lire la suite