Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Février 2024 : d'abord doux et anticyclonique avant l'arrivée du froid ?

La fin janvier approche et elle s'annonce anticyclonique sur toute la France, avec des températures douces à très douces selon les régions. Sur nos départements méditerranéens, quelques entrées maritimes sont attendues jusqu'au milieu de semaine. Elles vont donner de petites pluies près des Cévennes/Espinouse, mais c'est anecdotique. On a commencé à vous évoquer hier les tendances pour le mois de février. Nous allons tout d'abord nous intéresser à la première décade, qui s'étire du 1er au 10/02

Tout début février, l'anticyclone va regonfler au-dessus de la France (on parle alors d'AF : Anticyclone Français). Si les nuits s'annoncent parfois fraîches sur les plaines/vallées (par inversion thermique) cela va aussi et surtout dans le sens d'un temps sec et anormalement doux en journée (probabilité significative de dépasser les +15°C en journée sur le sud de la France). Au fil de la décade, notamment entre le 5 et le 10 février, les indices AO/NAO vont baisser pour redevenir négatifs (voir ci-dessous) :  

Dans ce contexte, autour du 10/02, nous devrions assister à une rétroaction des hautes pressions vers l'Atlantique et probablement à la mise en place d'ondulations sur l'Atlantique. Sur les graphiques ci-dessus, on voit bien que la baisse de ces indices est tout de même fragile : elle ne dure pas longtemps. C'est pourquoi nous retenons un scénario intermédiaire pour le moment, avec une évolution du contexte météorologique entre le 10 et le 15 février. Les températures devraient alors se rapprocher des normales de saison. 

Autour de la mi-février, le caractère ondulant pourrait s'accentuer d'un cran avec possiblement l'élévation des hautes pressions vers de plus hautes latitudes. Les modèles CFS et CEP (version saisonnière) sont en faveur d'une bulle anticyclonique aux abords de l'Islande. Dans ce contexte, un flux d'Est froid devrait gagner une bonne partie de l'Europe, dans un premier EN DEHORS de nos frontières. Un scénario principal semble se dégager. 

La mise en place d'ondulations en flux de Nord-Ouest sur la France. Ce scénario est le plus probable sur nos contrées à ce jour autour de la mi-février, avec des perturbations au nord, mais un temps restant sec au sud. Baisse progressive des températures qui vont finir par repasser lentement sous les normales de saison. Après la mi-février, le caractère rétrograde des hautes pressions vers l'Atlantique gagne en puissance selon les dernières modélisations

Nous misons par conséquent sur la continentalisation du flux pour terminer l'hiver, avec des températures de plus en plus froides (sous les normales de saison). Concernant la pluviométrie, elle sera la plupart du temps déficitaire sur nos régions méditerranéennes. Est-ce la promesse d'une sécheresse historique pour 2024 ? Bien probable. On ne peut exclure une surprise avec une petite goutte froide qui passe ici ou là... mais c'est imprévisible à cette heure donc le scénario sec est retenu

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation : pluies et chutes de neige...

1) Analyse du contexte météorologique pour la nuit à venir et demain dimanche :  A l'heure de rédaction de cet article (18h00) - nous sommes sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire qui glisse du Royaume-Uni vers la France....

02 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite