Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Épisode méditerranéen : fortes pluies en plaines et abondantes chutes de neige près des Cévennes

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 : 

Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce dimanche. Un vaste système dépressionnaire est au même moment positionné entre le Royaume-Uni et la France. Il commence à se diriger vers nos régions méditerranéennes, ce qui va entraîner une dégradation très active sur une partie de la région pour les prochaines 24h. 

Dans sa phase de progression vers les régions méditerranéennes, nous allons assister au développement d'une méso-dépression bien dynamique en mer ce dimanche matin, notamment au large des Bouches-du-Rhône. La pression atmosphérique va s'abaisser vers 993/994 hPa en milieu de journée, puis la dépression va remonter vers les terres entraînant un soulèvement de l'humidité méditerranéenne. Ce contexte météorologique va induire des précipitations copieuses sur l'Est du Languedoc et des chutes de neige abondantes à basse altitude sur les contreforts du Massif-Central.  

2) Les premières précipitations sont attendues ce samedi après-midi... qui se généralisent la nuit prochaine.

Les passages nuageux se multiplient ce samedi et les premières précipitations se déclenchent autour des Cévennes Gardoises, Lozériennes et Ardéchoises cet après-midi. La neige tombe en début d'épisode vers 1600 m donc uniquement au sommet du Mont-Lozère, puis gagne peu à peu le Mont-Aigoual en quelques heures. Pour le moment, le vent marin se renforce sur les plaines mais le temps demeure sec. Ce n'est qu'en fin de soirée/milieu de nuit qu'on voit les précipitations s'intensifier près des Cévennes, sud Lozère et Ardèche, avec au même moment l'extension des averses vers les plaines intérieures de l'Hérault et du Gard.

En deuxième partie de nuit, les pluies se généralisent au Roussillon ainsi qu'au Languedoc. Elles sont faibles à modérées pendant quelques heures sur les Pyrénées-Orientales, l'Aude et une bonne moitié Ouest de l'Hérault, mais deviennent de plus en plus soutenues et durables sur l'Est de l'Hérault (du Montpellierain au val de Londres/Pic Saint-Loup) et sur une grande partie du Gard (hors vallée du Rhône, où elles restent faibles/modérées). Ces panaches pluvieux sont parfois orageux, et remontent droit vers les Cévennes, Mont-Lozère et Ardèche, en donnant temporairement de fortes intensités pluviométriques

3) Baisse de la limite pluie/neige dans la nuit sur l'Ouest de la région :

La limite pluie/neige va fortement baisser dans la nuit, se situant vers 800 m du côté des Pyrénées-Orientales, mais seulement 500 m sur l'Aude, ainsi que de l'Espinouse à l'Aveyron où les flocons peuvent même descendre temporairement vers 400 m. L'air froid gagne peu à peu tout l'Ouest de la Lozère. Il neige alors dès 500 m en fin de nuit sur 80% du département (sauf en limite Gard et Ardèche où la limite pluie/neige reste plus haute temporairement). On prévoit donc quelques centimètres de neige dès 500/700 m entre l'Aude et l'Aveyron ainsi qu'en Espinouse. 

4) Demain dimanche : fortes pluies sur l'Est du Languedoc et abondante neige à basse altitude... 

Dimanche matin, l'activité précipitante cesse du Roussillon à l'Ouest de l'Hérault, malgré quelques averses résiduelles sur les reliefs. Par contre, l'activité précipitante s'accentue encore d'un cran entre l'Est de l'Hérault et le Gard. Un important conflit va se constituer entre le vent marin soufflant encore fortement le matin près du Rhône et le mistral noir se levant en limite Gard/Hérault. Cela va favoriser la constitution d'une convergence des vents, avec une intensification des précipitations devenant soutenues et régulières. L'air froid va alors progresser de plus en plus... ce qui va induire de la neige sur 100% de la Lozère et des Cévennes. 

En milieu de journée, la baisse des températures gagne nos plaines, avec seulement 3 ou 4°C dans l'arrière-pays et les pluies se maintiennent, malgré un mistral de 50/70 km/h. Il est probable que les flocons descendent vers 300 m d'altitude, sur les plateaux proches du val de Londres (côté Hérault) et plus probablement sur le nord du Gard (autour d'Alès, Bouquet, Vallérargues, Pouzilhac, etc.). Retenez néanmoins que c'est le caractère pluvieux qui retient notre attention en plaine puisqu'il sera largement majoritaire et avec des cumuls conséquents...

5) Jusqu'à 70/80 mm sur les plaines et peut-être 80 cm de neige en Cévennes...

L'épisode précipitant persiste sur les mêmes zones jusqu'en milieu ou fin d'après-midi de dimanche. On prévoit ainsi des cumuls conséquents pouvant atteindre 30 à 40 mm sur l'Est de l'Hérault, loc. 50 mm dans l'arrière-pays. Sur le Gard, les cumuls sont plus conséquents encore, 40 à 50 mm sur de larges zones, mais peut-être 60 à 80 mm dans l'arrière-pays et jusqu'à plus de 100 mm en Cévennes. Les plaines de l'Ouest Hérault seront moins touchées (autour de 5 à 10 mm dans le meilleur des cas) et on espère globalement 8 à 12 mm, parfois 15 mm entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Avant de parler de neige, on vous montre l'accumulation générale des précipitations (en millimètres) prévue sur la région :

6) Et pour la neige, ça donne quoi sur notre région ? 

Il va s'agir probablement de l'épisode neigeux le plus conséquent de la saison hivernale du côté du Massif-Central, notamment entre le Mont-Lozère et le Tanargue où nous n'excluons pas 30 à 40 cm au-dessus de 1200/1300 m, possiblement 50 à 70 cm sur les parties les plus hautes. Le Mas de le la Barque, le col du Finiels, sont particulièrement exposés. Sur le Mont Aigoual, où la limite P/N descendra plus tardivement, 30 à 40 cm sont possibles au sommet. En Lozère, probablement quelques centimètres à Mende, mais souvent 10 à 20 cm sur les plateaux de l'Aubrac et les Causses, possiblement 30 cm sur la Margeride. 

Sur les reliefs de l'Espinouse, Montagne Noire et Pyrénées Audoises : souvent 5 à 10 cm dès 700/800 m, possiblement 10 à 15 cm au-dessus de 1000 m. Pareil du côté des Pyrénées-Orientales mais 200/300 m plus haut en général. Il existe certains scénarios, dont le modèle CEP, qui voient la neige tenir jusqu'à très basse altitude dans l'intérieur du Gard (autour de 200/300 m seulement). Ce scénario n'est pas retenu par nos services pour le moment, mais il a le mérite d'exister donc situation à surveiller... Voir carte ci-dessous : 

Google+

Nos derniers Articles

Météo pour cette fin avril : du froid avant...

Nous sommes depuis quelques jours sous l'influence d'un flux de nord à nord-est modérément froid. Le vent nous préserve des gelées sur le bassin Méditerranéen. La semaine à venir s'annonce très fraîche, probablement...

21 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin avril perturbée ?

Pour le moment, nous sommes sous l'influence de descentes d'air froid entre Suisse et Italie. Elles nous apportent un flux de Nord plus frais mais logiquement sec. En effet, mistral et tramontane, sauf exception, ont pour habitude d'assécher notre masse d'air. C'est donc un...

20 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo pour le mois de mai 2024

Alors que la première moitié du mois d'avril était remarquablement douce voire chaude, c'est la fraicheur qui s'est installée pour cette fin de mois. Alors que la chaleur de début de mois était généralement 5 à 10°C...

19 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Retour de l'Hiver : baisse des températures,...

La baisse des températures s'est déjà bien amorcée et ce n'est qu'un début puisque nos prévisionnistes surveillent d'ores et déjà une nouvelle goutte froide pour le début de semaine à venir - cette fois en flux...

18 avr. 2024 à 18:00

Lire la suite