Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Episode cévenol sur l'Hérault : jusqu'à 200 mm près des reliefs !

Météo-Languedoc

Cela fait maintenant plusieurs jours que nous évoquons la possibilité d'un épisode cévenol entre les journées de mercredi et de jeudi. Dimanche, un point était réalisé avec une première estimation de 100 à 150 mm. Hier, nous avons réévalué les cumuls avec localement 200 mm près des reliefs. Nous vous proposons un nouveau point car les modélisations bougent encore à moins de 24h du début de l'épisode, preuve d'une fiabilité assez limitée. Pour autant, c'est dans ces moments que l'expertise des météorologues est importante afin de déceler le scénario le plus cohérent.

EXPLICATIONS MÉTÉOROLOGIQUES

Une goutte froide viendra s'isoler en cut-off sur l'Espagne en se dirigeant vers les Baléares. Celle-ci va accentuer le dynamisme sur notre région avec des remontées pluvio-orageuses en provenance de Méditerranée. Dans le même temps, une méso-dépression de surface va se constituer sur le Roussillon. Celle-ci induira un flux généralement orienté au Sud-Est qui viendra couper perpendiculairement le flux géostrophique orienté au Sud-Ouest.

Carte : Pivotal Weather

Cette situation est favorable à la constitution de pluies orageuses durables près des reliefs. L'instabilité de la masse d'air sera suffisamment importante pour supporter la genèse et le maintien de ces orages. La différence avec les modélisation précédentes, c'est que le flux de basses couches aurait tendance à s'orienter au Sud-Est. Celui-ci serait alors plus favorable au département de l'Hérault en ce qui concerne la mise en place de l'épisode pluvio-orageux. Mais les incertitudes restent importantes sur l'orientation précise de ce flux. Un vent d'Est enverrait les pluies sur le Roussillon, celui de Sud-Est pour l'Hérault et s'il s'oriente au Sud, c'est le Gard qui serait concerné. A l'heure de rédaction de cet article, le point de convergence reste le département de l'Hérault et, dans une moindre mesure, les Corbières maritimes.

Dans ces conditions, le Gard, la vallée-du-Rhône et plus largement la PACA resteraient en marge des plus fortes précipitations, si ce n'est l'extrême Ouest du Gard. Après analyse de nos différents modèles, nous vous proposons une carte estimant les cumuls de précipitations sur l'ensemble de l'épisode, soit dès demain et ce jusqu'à jeudi en fin de journée.

Réalisation : Météo-Languedoc / ARHYA

Vous l'aurez remarqué, les plus forts cumuls sont attendus près des reliefs notamment aux abords de l'Espinouse et du Caroux. Un doute subsiste sur les plaines de l'Hérault, l'Ouest Gardois ainsi que les Corbières maritimes sur les lames d'eau notamment lors du passage potentiellement orageux dans la nuit de mercredi à jeudi. Sur l'ensemble de l'épisode nous pourrions atteindre voire dépasser les 200 mm. Ces cumuls restent classiques pour un épisode cévenol. 

Ces précipitations pourront faire faiblement réagir certains cours d'eau de l'Hérault mais nous précisons que la réserve est importante au vu de l'exceptionnelle sécheresse que nous subissons. De ce fait, aucune crue majeure n'est attendue. Le risque principal réside en la formation de ruissellements sous les plus fortes intensités pluviométriques, notamment dans les zones urbaines.

Google+

Nos derniers Articles

Le redoux avant une vague de froid sur l'Europe...

La phase de redoux qui a débuté le 30 janvier 2023 sur la France se confirme à minima pour la semaine entière à venir. Les températures vont progressivement passer au-dessus des normales saisonnières, particulièrement près...

31 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Le redoux est confirmé en France dans les...

Une phase de redoux débute ce lundi 30 janvier 2023 sur la France. En effet, le flux d'Est qui nous a concerné les jours précédents s'est résorbé. Désormais, les hautes pressions anticycloniques - qui ont des racines Açoriennes...

30 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Gelées parfois fortes ce lundi avant un...

Voilà dix jours que la France connaît des températures inférieures aux normales saisonnières. Les écarts - toujours en rapport aux normes - sont toutefois peu significatifs (-2°C environ sur notre région) ce qui ne contrebalance...

29 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite

Possible changement de temps en février

Le mois de janvier se termine avec des températures bien hivernales, accompagnées d'un vent souvent présent et qui renforce accentu ce ressenti parfois glacial. Pour autant, les quinze premiers jours de janvier exceptionnellement doux contrebalancent totalement...

28 janv. 2023 à 18:00

Lire la suite