Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Épisode cévenol : jusqu'à 400 ou 500 mm possibles sur les contreforts cette semaine

Les prévisionnistes de Météo Languedoc confirment la mise en place d'un temps agité pour toute la semaine à venir. Ce lundi soir, une première anomalie dépressionnaire est en formation dans l'Atlantique et se dirige vers le golfe de Gascogne. Elle va engendrer une première dégradation de faible intensité entre la nuit prochaine et demain mardi (voir plus bas dans l'article). Un deuxième système dépressionnaire, cette fois plus dynamique, va se constituer sur le proche Atlantique en milieu de semaine, puis un troisième est attendu en fin de semaine au même endroit. 

La circulation d'anomalies dépressionnaires dans ces secteurs favorise la mise en place de flux de sud très humide sur notre région, notamment dans les Cévennes qui vont connaître un épisode cévenol modéré et surtout durable. Comme toujours, nous insistons bien sur le fait qu'un épisode cévenol ne veut pas dire qu'une catastrophe va se produire, mais TOUT SIMPLEMENT qu'il va beaucoup pleuvoir en Cévennes. Nous allons entrer dans les détails au sein de l'article, mais des cumuls de 400/500 mm sont probables sur les secteurs exposés des Cévennes durant la semaine, ce qui en soit semble une bonne nouvelle. Les plaines seront moins touchées, mais tout de même concernées. Place aux prévisions ! 

1) La première perturbation débute en soirée et nuit prochaine et va persister jusqu'à mardi fin de journée (environ 24h). Il va s'agir de pluies faibles à modérées mais régulières près des Cévennes (Hérault/Gard, sud Lozère). Sur les plaines du Gard et de l'Hérault, des averses vont circuler mais entrecoupées d'accalmies parfois durables. En gros : plus on va vers le bord de mer et moins la probabilité d'averses sera significative. A contrario, plus on va dans l'intérieur des terres et plus les averses s'annoncent durables, notamment dans l'arrière-pays de l'Hérault et de l'Ouest du Gard. Une première salve qui donne parfois 30/50 mm en Cévennes. La partie Est Audoise est concernée (Corbières/Minervois) par les averses.

2) Une phase d'accentuation se dessine dans la nuit de mardi à mercredi. Les pluies vont devenir modérées à soutenues sur les Cévennes. Les plaines du Gard et de l'Hérault (avec toujours un paroxysme entre l'Est 34 et l'Ouest 30) connaissent aussi des averses de plus en plus régulières et parfois assez soutenues. Rien d'exceptionnel, mais un arrosage se confirme avec souvent 10/20 mm dans l'intérieur des terres, loc. 30 mm et surement 50/100 mm en Cévennes dans les secteurs exposés. Le Roussillon reste à l'écart. Le modèle Arôme ci-dessous donne une indication sur la localisation du couloir pluvieux.

3) Mercredi, on passe à l'étape supérieure. Un vaste système dépressionnaire déboule par le proche Atlantique. Des pluies + copieuses sont prévues entre l'Hérault, le Gard, les Cévennes et la Lozère. Elles pourront temporairement adopter un caractère orageux tout en se structurant sous la forme d'une ligne balayant d'Ouest en Est la région. En bref, on peut avoir 100/150 mm en Cévennes durant cette journée et 20/40 mm dans les plaines, parfois 50 mm dans l'arrière-pays. Bord de mer moins touché. La ligne pluvio-orageuse peut titiller le Nord et l'Est de l'Aude, mais le Roussillon reste en marge. 

4) Jeudi, le cyclonisme d'altitude semble maintenir une situation propice aux pluies près des Cévennes (parfois plus de 50 mm) et peut-être même sous la forme d'averses jusqu'aux plaines du Gard et de l'Hérault (toujours un caractère plus prononcé à mesure que l'on s'enfonce dans les terres). Vendredi, le bouquet final pourrait se produire avec une perturbation d'intensité significative, pouvant être forte en Cévennes (100 mm, 200 mm, ou plus sur certains scénarios). Tout dépendra du placement de la dépression. Voir GFS ci-dessous : 

De façon générale, nous pouvons conclure sur le fait que les grandes gagnantes de cette période perturbées seront probablement les Cévennes où les pluies quotidiennes devraient entrainer des cumuls conséquents, sans produire de catastrophe malgré de probables crues (ordinaires). A suivre tout de même. A contrario, la zone perdante restera le Roussillon et une partie de l'Aude. Si quelques pluies y sont prévues ici ou là, on ressent bien que ce sera la zone la moins exposée... ! 

Les plaines du Languedoc (Gard/Hérault) vont connaître des précipitations assez significatives dans l'intérieur des terres (souvent 30/50 mm, parfois 70/100 mm sur TOUTE LA SEMAINE) mais cela reste insuffisant sur le bord de mer (10/20 mm, peut-être 30/40 mm en fonction de la dégradation de vendredi). Le temps perturbé pourrait encore se maintenir la semaine suivante. A suivre avec passion. 

Google+

Nos derniers Articles

Nouveaux orages avec un retour temporaire...

La fin de semaine à venir s'annonce assez instable avec des averses et des orages qui ne toucheront pas toute la région mais qui pourront, de façon localisée, s'avérer forts avec d'intenses pluies et un risque de grêle. On pourrait assister...

22 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages en fin de semaine : fortes...

Le risque d'orages forts se confirme pour la fin de semaine. Ils ne seront pas généralisés mais vont s'accompner de fortes pluies et de chutes de grêle localement intenses.  1) Un contexte météorologique qui s'améliore lentement  Nous...

21 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque d'orages forts cette semaine avec...

La situation météorologique va être à suivre cette semaine avec une nouvelle accentuation du risque d'orages en fin de semaine. Ces derniers pourront produire de fortes pluies et des chutes de grêle conséquents sur une partie de notre région....

20 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers de nouveaux orages cette semaine !

Ce mois de mai 2024 est remarquablement instable sur la France avec des précipitations souvent excédentaires. Pour la semaine à venir, nos services météorologiques confirment la mise en place de nouveaux orages parfois forts. Ils ne toucheront pas...

19 mai 2024 à 18:00

Lire la suite