Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Enfin un changement de temps tant attendu ?

On peut dire qu'il sait se faire attendre. Quand on parle de changement de temps, on insinue évidemment par là que nous attendons une nette baisse des températures. Passer de 31°C à 29°C n'est pas une baisse des températures. Avoir une journée à 21°C n'est pas non plus ce que nous appelons un réel changement de temps. Outre les températures, ce que nous espérons essentiellement, c'est le retour de la pluie. Vous savez, le liquide qui tombe du ciel et qui est l'élément primaire dans toutes formes de vie sur terre.

D'abord annoncé autour du 10 octobre mais avec toutes les incertitudes possibles, il a progressivement été repoussé vers le 15 octobre. Généralement, quand une tendance est graduellement retardée, cela ne reste pas bon signe et montre une fiabilité très médiocre, ce qui est le cas actuellement. Si le temps ensoleillé et chaud que nous avons est très bien modélisé, la suite reste bien hypothétique.

En premier lieu, ce qui a changé par rapport à nos précédentes tendances, c'est que si nous pouvons toujours attendre un changement de temps, il pourrait se faire assez progressivement et non brusquement comme cela pouvait être envisagé. Ci-dessus, les cartes représentent les anomalies des géopotentiels. Nous simplifierons cela par l'anomalie de pressions. En orange, nous avons des hautes pressions et en bleu, des basses pressions. La carte de gauche est valable pour la période du 16 au 23 octobre et la carte de droite pour du 23 au 30 octobre.

Sur la carte de gauche, nous remarquons un léger retrait des hautes pressions avec l'incursion de dépressions sur l'Atlantique. Cela pourrait apporter un flux de Sud-Ouest sur la France favorable à quelques perturbations, plus probable sur une large moitié Nord et Ouest du pays, un peu moins en Méditerranée. Oui mais voilà, les signaux modélisés sur la carte de droite démontrent que les hautes pressions pourraient reprendre le dessus pour la fin du mois.


Carte : Météociel

Ci-dessus, il s'agit de la moyenne de l'ensembliste GEFS pour le 16 octobre. Contrairement au schéma actuel, nous avons une limite barocline (zone délimitant l'anticyclone de l'axe des dépressions) plus basse et passant sur la France dans un courant Océanique plus perturbé. Si cette configuration venait à se confirmer, nous pourrions espérer quelques perturbations, généralement atténuées sur notre région, toujours avec des températures assez douces.

En conclusion et compte tenu des dernières actualisations, nous pouvons toujours espérer une évolution de notre temps autour de la mi-octobre. Cependant, si une légère baisse des températures est possible tout comme le retour de quelques précipitations, nous n'attendons pas de temps durablement automnal. Les tendances pour la fin du mois entrevoient le retour de conditions plus sèches et toujours douces. Bien entendu, des incertitudes sont présentes au vu de l'échéance mais nous nous raccrochons à ce que nous pouvons au vu de ce début de mois d'octobre clairement estival.

Google+

Nos derniers Articles

Très fortes chaleurs avant un risque d'orages...

La chaleur s'accentue avec un pic attendu au cours des prochaines 72h. Nous devrions d'ailleurs nous approcher des 40°C sur les départements qui bordent la basse vallée du Rhône : le Gard, le sud Ardèche/Drôme, le Vaucluse ou encore le nord des...

17 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite