Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Du soleil et une chaleur ordinaire avant un risque très incertain d'orages ?

L'anticyclone parvient à se maintenir près des régions Méditerranéennes, malgré une goutte froide dépressionnaire qui s'installe actuellement sur l'Europe du centre et qui va gagner l'Allemagne, la Suisse ainsi que le nord de l'Italie durant le week-end à venir. Dans ce contexte, la poursuite du beau temps est assurée sur notre région, mais cela va se faire au prix d'un vent se renforçant. Mistral et tramontane vont souffler assez activement, avec un paroxysme prévu entre vendredi et samedi.

Ce beau temps va se maintenir assez durablement, avant une éventuelle mais très incertaine dégradation de courte durée début septembre. On fait le point ci-dessous. Pour demain vendredi, le soleil va largement se maintenir en toutes zones. On cherche les nuages tant ils sont rares. Bémol : le mistral se renforce avec des rafales qui atteignent 60 à 80 km/h près de la vallée du Rhône, alors que la tramontane s'active plutôt à 50/60 km/h, localement 70 km/h sur le département de l'Aude : 

Pour samedi, le soleil continue de briller. Il est généreux en toutes zones. Mistral et tramontane se maintiennent également, avec des rafales de 60 à 80 km/h dans les couloirs exposés du Roussillon, des Corbières et surtout de la vallée du Rhône. Les températures maximales vont se situer entre 27 et 29°C dans les secteurs fortement ventés, sinon jusqu'à 30 ou 31°C dans les agglomérations et basses plaines moins exposées aux rafales, surtout vers l'Hérault. Quant à dimanche, le soleil brille encore. Les nuages sont rares.

Selon les derniers scénarios, mistral et tramontane devraient rester très actifs pour une fin d'été, en raison de cette goutte froide positionnée à l'Est de la France. Les températures maximales pourraient baisser d'un cran avec 26/27°C dans les secteurs très ventés, sinon 28 à 30°C sur les plaines les plus abritées (toujours davantage vers l'Hérault ainsi que du côté de Perpignan) :

La semaine suivante devrait débuter sous le signe des hautes pressions et d'un temps assez estival. Mistral et tramontane devraient faiblir progressivement. Pour autant, nous surveillons début septembre un scénario plus incertain d'orages. Ci-dessous, voici les projections des modèles ECMWF (en bas à gauche) et GFS (en bas à droite) pour l'échéance du 2 septembre. Sur le modèle CEP, réputé le plus fiable, nous demeurons sous l'influence de l'anticyclone malgré une petite anomalie située dans le golfe de Gascogne. Temps calme, modérément chaud au programme...

Sur le modèle GFS, l'anomalie positionnée sur le golfe de Gascogne est beaucoup plus dynamique, ce qui engendrerait des orages localement marqués sur notre région. Pour le moment, 75% des scénarios sont comme CEP contre 25% qui voient des orages. Le signal est conséquemment très incertain mais devra être surveillé. 

Google+

Nos derniers Articles

Vers l'arrivée d'une nouvelle goutte froide...

Le semaine a débuté sous le signe de l'instabilité avec des pluies et même des orages qui ont circulé notamment entre le Languedoc et le Massif-Central. Pour la semaine à venir, nous aurons quand même une hausse des températures...

27 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Nouvelles pluies ce lundi puis retour de...

Nous venons de connaître un week-end plutôt agréable avec un ensoleillement généreux sur les plaines Méditerranéennes et des températures assez chaudes. On a atteint près de 26°C à Nîmes ce dimanche. Pour...

26 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers un retour temporaire de l'anticyclone...

L'ex marais barométrique qui vient de nous concerner s'est enfin résorbé tout en se dirigeant vers l'Anglette. On assiste au retour progressif des hautes pressions anticycloniques. Peut-on espérer que cet anticyclone s'installe durablement ? Réponse...

25 mai 2024 à 18:00

Lire la suite

Amélioration des conditions météorologiques...

L'été tarde à arriver cette année. Si les chaleurs parfois exceptionnelles et précoces des années précédentes étaient anormales, il est à noter que ce mois de mai 2024 pourrait être le premier sous les normales...

24 mai 2024 à 18:00

Lire la suite