Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

De nouveaux orages prévus cette semaine

Ce mardi 23 mai, le contexte météorologique est caractérisé par la circulation d'une goutte froide dans le sud de l'Espagne, responsable de violentes intempéries dans la région d'Alicante/Murcie (Esp). Cette goutte froide génère également de l'instabilité sur les régions Médidterranéennes Françaises, avec des orages qui ne sont pas généralisés mais qui sont localement assez forts. Pour demain mercredi, nous allons surveiller une goutte froide positionnée sur l'Allemagne qui va commencer à se décaler vers la France. 

Ce n'est vraiment que jeudi qu'elle traversera le pays du Nord-Est vers le Sud-Ouest, selon une trajectoire très atypique que l'on retrouve plutôt en période hivernale. Cette anomalie va être responsable d'un regain d'instabilité avec un risque d'orages et d'averses sur nos départements. Voici les dernières prévisions. On retrouve ci-dessous cette petite goutte froide en plein coeur de la France, alors qu'un solide anticyclone évolue en plein Atlantique, au large de l'Irlande :  

Concrètement, pour demain mercredi, la matinée s'annonce assez ensoleillée sur nos plaines (malgré les premiers passages nuageux). Au fil des heures, la convection s'enclenche avec de nombreux cumulus d'abord sur les zones de reliefs, puis jusqu'en plaines. Des orages sporadiques vont se développer, au sein d'une masse d'air dotée d'une instabilité atmosphérique élevée (valeurs de MUCAPE voisines de 1500 à 2000 J/kg pour des indices de soulèvement < -5K). 

Dans ce contexte, les premiers orages éclatent entre la Lozère, les Cévennes, les plaines de l'Ouest du Gard et plus généralement de l'Hérault. Si la plupart des orages sont d'intensité ordinaire, des phénomènes brefs et forts sont possibles, avec des pluies assez intenses (jusqu'à 30 ou 40 mm en peu de temps) ainsi que de la grêle et des rafales de vent > 70 km/h. En fin de journée et soirée, des orages pourraient se former également entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Là encore, ils seront localisés mais pourront localement donner de bonnes pluies. 

La vallée du Rhône devrait une nouvelle fois être épargnée, en raison du mistral qui va s'y maintenir... ! En espérant une bonne surprise de ce côté là. Pour jeudi, les prévisions sont assez "spéciales" pour une fin mai puisqu'un retour d'Est nuageux devrait se mettre en place dès le matin avec des averses déjà orageuses par endroits. Ce retour d'Est ne touchera pas toute la région : certaines communes pourront être arrosées, alors que d'autres seront épargnées. Il va se maintenir une grande partie de la journée. 

A son passage, les températures maximales vont baisser d'un cran avec des valeurs de 19 à 20°C en plaine. A partir de vendredi, le soleil devrait faire son retour avec une nouvelle hausse sensible des températures. On va notamment frôler les 30°C sur le Gard. 

 

 

Google+

Nos derniers Articles

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Violente tramontane et tourmente près des...

1 - ANALYSE DU CONTEXTE ATMOSPHÉRIQUE CE 27 FÉVRIER 2024 Nous demeurons ce mardi sous l'influence d'un goutte froide méditerranéenne (on parle de cut-off) en progressive résorption. Elle est dédoublée d'un minimum dépressionnaire...

27 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Une semaine perturbée : nouvelles pluies...

1) DESCRIPTION DU CONTEXTE MÉTÉOROLOGIQUE ACTUEL ET A VENIR : Nous sommes actuellement sous l'influence d'un talweg dépressionnaire qui va évoluer en cut-off sur la Méditerranée : il s'agit d'une goutte froide faiblement dépressionnaire...

26 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite