Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Chute des températures ce week -end : retour des gelées et de la neige en montagne !

Ce mercredi fut la journée la plus chaude de la semaine sur les plaines Méditerranéennes avec des températures atteignant facilement 25°C et plus localement 27 à 29°C. Ces valeurs ne sont pas exceptionnelles pour une mi-septembre. Le mistral et la tramontane se calment en cette fin de journée, mais malheureusement la sécheresse continue de s'aggraver, en l'absence de précipitations significatives.

Un changement de temps va s'amorcer pour la fin de semaine. En effet, un système dépressionnaire relativement dynamique est actuellement entrain de se constituer entre la Scandinavie et la Grande-Bretagne. Il se prolongera demain jusqu'à la moitié nord de la France, puis samedi sur la totalité de notre pays. Cette dépression véhiculera un air remarquablement froid pour la saison en altitude. Le tracé de cette descente froide est visible sur le modèle GFS ci-dessous (carte : météociel). 

Dans ce contexte, le temps va s'ennuager ce vendredi, avec des averses sur les reliefs, plus régulières près des Pyrénées ainsi que sur la Lozère. En plaine, malheureusement, il faudra se contenter d'au mieux quelques gouttes, sans même que cela soit certain. La sécheresse va donc s'aggraver, alors qu'il n'y a pas eu de pluies significatives depuis désormais plus de trois mois sur une partie de la région.

Les précipitations attendues sur les Pyrénées ce vendredi pourront se produire sous forme de neige dès 2000 m environ, notamment sur la chaîne frontalière avec l'Espagne et près de l'Andorre. Les chutes de neige pourront se maintenir samedi sur le secteur, en s'abaissant vers les 1700 ou 1800 m éventuellement. Bien évidemment, les cumuls resteront faibles mais la circulation pourrait être perturbée sur le réseau routier secondaire d'altitude. Pas de quoi ouvrir les stations de ski cependant... 

Outre ce risque de neige sur les reliefs Pyrénéens, il faudra surveiller la baisse des températures qui s'annonce assez remarquable pour une mi-septembre. En effet, les températures minimales devraient perdre 5 à 7°C selon les secteurs sur l'arc Méditerranéen. En altitude, de faibles gelées sont attendues sur la Lozère et les Pyrénées. En plaine, les minimales seront souvent inférieures à  10°C ce samedi matin.

Dans le détail, le modèle WRF (carte météociel) ci-dessous simule de larges poches à 1 ou 2°C sur la Lozère. Dans les bas fonds déventés, des gelées à -1°C sont de ce fait redoutées sur ce département. En plaine, tout dépendra de la présence ou non du vent. Si ce dernier est assez discret, les minimales pourront chuter localement jusqu'à 5 ou 6°C, notamment dans l'arrière pays Gardois et Héraultais. Plus généralement, il devrait faire entre 8 et 10°C, à peine plus sur le bord de mer. 

Les maximales, quant à elles, devraient avoir du mal à dépasser 22 ou 23°C en plaine, soit des valeurs nettement en dessous des moyennes saisonnières. 

Google+

Nos derniers Articles

Retour de la neige en fin de semaine !

Le changement de temps tant attendu va débuter dès ce mercredi. Cela commencera par un temps plus nuageux mais toujours doux pour la saison. Jeudi, nous serons dans l'influence maritime à l'avant du rail dépressionnaire qui se renforce sur l'Atlantique....

20 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une fin février plus agitée !

On tient enfin ce changement de temps tant attendu. Ce mois de février est pour l'instant remarquablement doux et sec. Nous sommes en moyenne 3 à 4°C au-dessus des moyennes de saison pour ces 19 premiers jours. Cela pourrait bien faire de ce mois de février...

19 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une baisse des températures avec neige...

Le week-end se termine sous le signe d'un puissant anticyclone qui a favorisé des températures anormalement douces. Entre le début et le milieu de semaine à venir, les hautes pressions vont enfin reculer et se rétracter en direction de l'Afrique,...

18 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Flux de nord-ouest : à quoi s'attendre ?

On vous en parlait hier et ça se confirme encore aujourd'hui : la plupart des modèles de prévision confirment un profond changement de circulation atmosphérique pour cette fin février. Autant qu'on se le dise : il n'y aura rien d'exceptionnel en...

17 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite