Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Changement de temps possible pour la fin février ?

Soyons honnêtes, le temps actuel est agréable. Le soleil est généreux sur une grande partie de la région. Les gelées matinales permettent de maintenir un semblant d'hiver et les après-midis sont très douces, aux allures printanières. Après des semaines de déficit d'ensoleillement, nous pouvons recharger les batteries. Le hic, pas des moindres, c'est qu'il ne tombe pas une goutte d'eau et qu'aucune pluie n'est entrevue à échéance raisonnable. La sécheresse s'accroît tandis que nous nous rapprochons de la saison estivale.

Début férier, un réchauffement stratosphérique s'est opéré. Généralement, il faut environ trois semaines pour voir les conséquences (s'il y en a) dans de possibles changements de temps. Cela nous amènerait alors vers la fin février/début mars. En regardant les modèles à plus long termes, nous commençons à entrevoir de possibles changements.

Actuellement, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus, la couleur rouge est dominante. Nous sommes donc dans un régime "block" soit de blocage anticyclonique avec des hautes pressions récurrentes sur notre pays. Cela devrait encore persister environ une semaine avec des journées parfois plus humides permettant la formation d'entrées maritimes mais sans pluie. Sur le graphique, nous pouvons voir que la couleur violette semble prendre de plus en plus de place après le 19-20 février.

Cela correspond au régime "ATR" soit Atlantic Ridge. Plus concrètement, les hautes pressions pourraient se décaler sur le bassin Atlantique et plus particulièrement sur le Nord du bassin, aux alentours de l'Islande et/ou du Groenland. Si on regarde les modèles saisonniers à moyens termes, nous retrouvons ce signe d'élévation des hautes pressions comme ici sur le modèle CFS (mais pas que).

La carte ci-dessus représente les anomalies des géopotentiels pour la période du 26 février au 5 mars. Pour faire simple, le bleu démontre une anomalie dépressionnaire tandis que le rouge représente une anomalie anticyclonique. La carte est facile à lire avec puissant signal anticyclonique entre Écosse et Islande tandis que les basses pressions circulent plus loin. Quelles conséquences pourraient avoir ce changement de temps ?

Sans le certifier, cela pourrait ouvrir la voie à un temps de nouveau plus froid et hivernal sur la France et notre région avec un flux qui pourrait, au moins temporairement, s'orienter à l'Est. En revanche, peu de pluie à attendre si ce flux continental se met en place. Nous pourrons espérer des dépressions Méditerranéennes mais c'est bien loin et maigre pour parler de bonnes pluies. En conclusion, notre communication reste très prudente mais l'hiver n'est pas terminé. Les tendances nous ouvrent les portes vers de possibles offensives hivernales qu'il conviendra de confirmer bien évidemment. En revanche, pas de signaux de pluies durables pour l'instant.

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation : pluies et chutes de neige...

1) Analyse du contexte météorologique pour la nuit à venir et demain dimanche :  A l'heure de rédaction de cet article (18h00) - nous sommes sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire qui glisse du Royaume-Uni vers la France....

02 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite