Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Baisse des températures fin février et début mars

Le contexte météorologique est actuellement caractérisé par la persistance des hautes pressions anticycloniques entre les Açores et l'Europe Occidentale. Cet anticyclone nous protège des perturbations, qui sont repoussées loin au nord, sur les Îles Britanniques et l'Islande. Les basses pressions, très dynamiques, circulent plutôt sur le Groenland. 

Le paroxysme anticyclonique va se produire ce week-end, avec un pic de grande douceur qui va affecter les régions Méditerranéennes. Dans le même temps, on va assister autour du 20 février à l'élévation des hautes pressions en direction de l'Islande. Il devrait s'agir des prémices d'un changement de temps attendu pour la toute fin février et début mars. 

Avant de s'intéresser à la fin du mois, un petit focus sur la fin de semaine et le week-end à venir qui s'annoncent particulièrement doux. Entre vendredi et samedi, nous aurons quelques nuages bas aux premières de la matinée, surtout sur les basses plaines (en se rapprochant du littoral). Ces nuages bas se dissipent rapidement, laissant place à un généreux soleil en journée

Le mistral souffle à 30 km/h uniquement en vallée du Rhône. Partout ailleurs, le vent est très faible. Dans ce contexte, nous aurons encore une relative fraîcheur au lever du jour, avec parfois de petites gelées blanches, alors que les maximales vont monter entre 17 et 19°C sur nos plaines, peut-être 20°C près des principales agglomérations. Dimanche pourrait être la journée la plus douce, avec 19/20°C, localement 21/22°C sur le Roussillon. 

Une baisse des températures va s'amorcer TIMIDEMENT entre le 20 et le 25 février. Cela va se ressentir surtout les maximales qui vont retrouver un niveau plus normal pour la saison (12 à 14°C selon les secteurs) avec toujours des petites gelées blanches dans les campagnes déventées (en raison des nuits dégagées). 

Autour du 25 février, un changement de circulation atmosphérique va se produire. La dorsale anticyclonique devrait remonter vers l'Islande. Dans le même temps, des bas-géopotentiels vont plonger par la Scandinavie. Des ondulations devraient apporter une baisse plus marquée des températures entre le 25 et le 28 février, avec un peu d'humidité possible. Le flux pourrait se continentaliser début mars, avec potentiellement un froid plus intense et des possibilités de neige à basse altitude. La situation va être à surveiller. 

Google+

Nos derniers Articles

Très fortes chaleurs avant un risque d'orages...

La chaleur s'accentue avec un pic attendu au cours des prochaines 72h. Nous devrions d'ailleurs nous approcher des 40°C sur les départements qui bordent la basse vallée du Rhône : le Gard, le sud Ardèche/Drôme, le Vaucluse ou encore le nord des...

17 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite