Météo Languedoc
Prévisions et suivi en temps réel

Attention : neige et pluies verglaçantes ce dimanche matin !

Demain samedi, les conditions météorologiques vont sensiblement évoluer sur la France, en périphérie d'un système dépressionnaire qui va transiter près de l'Allemagne. Une coulée d'air froid va gagner notre pays, induisant une baisse marquée des thermomètres. Au petit matin, de petites gelées sont attendues dans l'intérieur du Languedoc. Les maximales, quant à elles, ne dépasseront pas 6 à 8°C en plaine.  

Dans la nuit de samedi à dimanche, une dépression active va rapidement arriver de l'Atlantique sur l'Ouest de la France. En soirée, le ciel restera dégagé sur les plaines du Languedoc-Roussillon. Dans ce contexte, les températures vont chuter, notamment sur les plaines de l'Hérault et du Gard. Vers minuit, les températures descendront entre 0 et -2°C en plaine, localement -3°C du bassin Alésien aux gorges de la Cèze. 

Carte : modèle GFS, source : Météociel.

En fin de nuit de samedi à dimanche, les nuages auront gagné tout le Languedoc-Roussillon. Ils donneront de petites pluies sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, ainsi que sur l'Ouest de l'Hérault, où les températures seront largement positives. Quelques flocons tomberont sur l'Espinouse, le Caroux, l'Aigoual ainsi qu'en Lozère.

Dimanche matin, les précipitations vont également gagner l'Est de l'Hérault et le Gard. Elles seront faibles en plaine, mais modérées sur les reliefs. Avec le redoux en altitude, il faudra surveiller la formation de pluies verglaçantes sur les hauts-cantons Héraultais, l'Aveyron et tout l'Ouest de la Lozère. Phénomène redoutable pour la circulation.

Par contre, aussi paradoxal soit-il, l'air froid résistera nettement plus entre le Nord-Est de l'Hérault, le Gard, l'Est de la Lozère et l'Ardèche. Dans ce contexte, de petites chutes de neige sont possibles jusqu'en plaine sur ces secteurs. Ci-dessous, retrouvez une nouvelle cartographie des zones les plus exposées : 

Carte : pôle cartographie Météo Languedoc / ARHYA

La prévisibilité de cet épisode demeure délicale. En effet, la limite pluie/neige devrait être nettement plus basse du côté d'Alès qu'au cœur du Massif-Central. Le petit vent de nord-est qui se maintiendra dans les basses-couches de l'atmosphère permettra la résistance de l'air froid

36h avant le début de l'épisode, il apparaît que les secteurs du Vigan, du bassin Alésien, de Génolhac, Bessège jusqu'à Joyeuse en Ardèche seront les plus exposés, avec éventuellement de la neige pendant quelques heures et certainement une tenue au sol. Une couche de 2 ou 3 cm est possible sur Alès, 5 cm près du Vigan et jusqu'à 10 cm à très basse altitude du col de Portes à Génolhac. Ces valeurs ne sont qu'une première estimation. Enfin, quelques pointes à 15 cm sont possibles sur les Cévennes.

Fait nouveau : les flocons pourraient finalement s'étendre plus au sud que ce que nous prévoyons dans notre bulletin d'hier. Il pourrait neiger près du Pic Saint-Loup, du côté de Ganges, ainsi que de Quissac à Bagnols-sur-Cèze en passant par Uzès. Sur ces zones, un bref saupoudrage n'est pas exclu. Enfin, notez que de brèves averses de neige ne sont désormais pas exclues entre l'arrière pays Montpelliérain et Nîmes, sans que cela soit certain pour le moment. La pluie prendra de toute façon vite le relais sur ces deux villes. 

Carte : modèle ARPEGE, source : Météociel.

Pour conclure cet article, il est important de souligner que nous seront dans un contexte de neige de redoux. Sur les secteurs exposés, il devrait donc s'agir de neige seule dans un premier temps, évoluant ensuite vers du grésil puis enfin de la pluie. C'est entre Alès, Bessège et Joyeuse que la limite pluie/neige restera le plus durablement basse, ce qui explique la possibilité d'une couche au sol. 

La nuit suivante, la pluie gagnera toute la région et lessivera l'éventuelle neige de ce dimanche. La prévision sera encore affinée demain. Dans ce flux, il n'est pas exclu que les précipitations soient finalement moins nombreuses par endroit (effet de foehn). Il convient de rester prudent à cette heure. Néanmoins, le potentiel neigeux devient de plus en plus probant ce soir. 

Google+

Nos derniers Articles

Diminution du risque d'orages et hausse...

En ce premier week-end de juin, une goutte froide circule à l'Ouest des Açores. Cette dernière pilote un bloc de hauts-géopotentiels sur l'Europe de l'Ouest, avec des pressions atmosphériques voisines de 1015 hPa. On parle toujours de marais barométrique...

03 juin 2023 à 18:00

Lire la suite

Vers un été 2023 humide et orageux ?

Depuis le milieu du mois de mai, nous vivons une période remarquablement instable sur la région. Ce constat est valable pour la quasi-totalité du Sud de la France. En effet, la situation synoptique à l'échelle de l'Europe est bloquée depuis...

02 juin 2023 à 18:00

Lire la suite

Votre programme météo : chaleur modérée...

Ce jeudi 1er juin, le contexte météorologique est bloqué avec des hautes pressions surtout positionnée près des Îles Britanniques alors qu'un marais barométrique (zone de pressions atmosphériques voisines de 1015 hPa) est en...

01 juin 2023 à 18:00

Lire la suite

Tendance météo : vers la poursuite des orages...

Ce mercredi 31 mai, le contexte météorologique est caractérisé par un bloc de hautes pressions qui est centré sur le Royaume-Unis. Sur nos régions Méditerranéennes, nous demeurons sous l'influence d'un marais barométrique...

31 mai 2023 à 18:00

Lire la suite