Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Anticyclone et inversions thermiques : un ressenti hivernal mais un risque de sécheresse

Une nouvelle coulée froide est en cours entre l'Allemagne, la Suisse et le nord de l'Italie. La France est impactée par cette descente, mais le flux demeure toutefois bien anticyclonique. En bref, c'est le résumé de notre prochaine semaine et plus encore : de l'anticyclone, de l'anticyclone et ENCORE de l'anticyclone ! Actuellement, le dôme de hautes pressions s'étire entre les Açores et l'Islande, en débordant largement vers le Portugal, l'Espagne, la France et le Royaume-Unis.

D'ici ce week-end, il se rabattra totalement sur la France, piégeant l'air froid qui descend actuellement en limite de notre pays. Pour la semaine prochaine, l'activité dépressionnaire restera très forte aux hautes latitudes, sans jamais parvenir à nous atteindre, puisque les hautes pressions auront au contraire tendance à se renforcer sur une grande partie de l'Europe. La situation est bloquée en ce sens et nous ne voyons clairement aucune porte de sortie d'ici 7 à 10 jours au moins. Il va donc continuer de faire soleil dans l'ensemble, avec des nuits fraîches. Ci-dessous, évolution du contexte synoptique entre +24h et +192h d'échéance : 

Pour la nuit prochaine et demain, voire jusqu'à samedi, il y aura un peu d'agitation avec le vent (oui, il faut bien parler de quelque chose...) puisque les rafales de mistral pourraient atteindre jusqu'à 110 km/h sur l'Est du Gard (secteur de Tavel, Saze, vallée du Rhône). La tramontane sera moins violente, jusqu'à 80 km/h sur les Corbières Maritimes. Ce vent va limiter l'extension du gel la nuit, mais les maximales vont s'en ressentir avec difficilement plus de 5 ou 6°C ce vendredi après-midi sur l'Est du Gard et l'Aude, 8/9°C sur les plaines des Pyrénées-Orientales et au mieux jusqu'à 10°C sur l'Hérault. Pas de dégel au-dessus de 800/1000 m en Lozère.

Ce week-end, encore du soleil au programme avec un vent progressivement moins fort. Bonnes gelées dès samedi matin sur les plaines déventées de l'Hérault, qui gagneront du terrain dimanche et lundi à mesure que le vent faiblira en se limitant exclusivement aux couloirs habituels des Corbières et du Rhône. La semaine prochaine, le programme est simple avec du soleil à perte de vue et un vent irrégulier qui va favoriser de bonnes gelées en plaine dans les secteurs déventés, un fort redoux en montagne (inversion thermique) et toujours un temps très sec. Voici les modélisations brutes de cumuls de précipitations pour les 10 prochains jours : 

On espère un déblocage progressif courant février mais sans certitude car les modèles saisonniers conservent un scénario globalement anticyclonique. Ceci crée un faux ressenti hivernal : les gelées sont certes fréquentes en plaine mais le peu de neige continue de fondre sur nos reliefs, sans grand espoir de chutes (flocons) avant au moins le 5 février. Restons prudents sur la suite, car à l'approche du printemps nous avons souvent des fragmentations du vortex polaire qui est actuellement très concentré.

Considérez toutefois que la situation est bloquée pour au moins 10 ou 15 jours supplémentaires. 

Google+

Nos derniers Articles

Dégradation : pluies et chutes de neige...

1) Analyse du contexte météorologique pour la nuit à venir et demain dimanche :  A l'heure de rédaction de cet article (18h00) - nous sommes sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire qui glisse du Royaume-Uni vers la France....

02 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite