Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Aigat sur le Roussillon : fortes pluies et chutes de neige abondantes attendues la nuit prochaine !

Les précipitations ont été intenses sur les Pyrénées-Orientales ces dernières 24h. Les cumuls dépassent les 150 mm sur la côte Vermeille et le Haut-Conflent, plus généralement 100 à 120 mm sur la plaine du Roussillon. Après une nuit neigeuse jusqu'à 200/300 m, localement 100 m près des Albères, la limite pluie/neige remonte au-dessus de 1600 m sur les Albères, 1400 m sur le Conflent, 1100/1200 m en Cerdagne et 1000/1100 m sur le Capcir/Puymorens.

La nuit prochaine, une nouvelle aggravation est attendue, avec des précipitations importantes touchant toutes les Pyrénées-Orientales ainsi qu'une partie sud et littorale de l'Aude. On doit cette accentuation des précipitations à deux phénomènes. Tout d'abord, la goutte froide Ibérique va pivoter sur elle même, rabattant une anomalie de basse tropopause (forçage d'altitude). Dans le même temps, le vent d'Est va focaliser un drain humide en direction du Roussillon. 

En soirée, une petite accalmie se produit, avec des averses plus irrégulières sur les plaines littorales du Roussillon, des pluies faibles à modérées dans l'intérieur des terres. Il neige faiblement à modérément sur tous les reliefs, entre 1100 et 1600 m, du Capcir aux Albères. C'est en deuxième partie de nuit que nous attendons la remonté de précipitations soutenues par l'Espagne, qui vont envahir toutes les Pyrénées-Orientales.

En altitude, notamment près du Canigou et du Conflent, des intensités neigeuses de 8 à 10 cm/h sont probables, plutôt 5 à 7 cm/h sur la Cerdagne et le Capcir. Cela durant plusieurs heures. En plaine, des intensités pluviométriques de 10 à 15 mm/h sont attendues, 20 à 25 mm/h sur les plaines littorales. Ces intensités interviennent sur des sols saturés. Des inondations locales sont probables, dans les zones habituellement vulnérables. Crues modérées des cours d'eau, dans un premier temps. En fin de nuit, la situation pourrait s'aggraver sur les plaines littorales : 

Les deux modèles ARÔME et ARPEGE voient une ligne convective peu mobile, pouvant donner des intensités > 30 mm/h stationner durant 2 ou 3h. Des cumuls très importants sont possibles en peu de temps. Aussi, les chutes de neige resteraient marquées en altitude. Une accalmie se produira ensuite ce mercredi matin avant un retour d'Est attendu l'après-midi et le soir. Au cours des prochaines 24h, des cumuls conséquents sont ainsi attendus (voir carte ci-dessous).

Ce sont 100 à 150 mm qui sont attendus de façon générale en plus, localement 200 mm sur le Conflent. Des crues plus marquées sont envisagées, dès lors que la fonte nivale va s'accentuer sur certains reliefs. Pour le moment, le risque d'inondations catastrophiques est tout de même revu à la baisse, sans être totalement écarté (peu probable !). Entre mercredi après-midi et jeudi matin, 30 à 60 mm sont attendus... En montagne, 1 à 2 m de neige sont probables, surtout sur Canigou et Haut-Conflent. 

Google+

Nos derniers Articles

Très fortes chaleurs avant un risque d'orages...

La chaleur s'accentue avec un pic attendu au cours des prochaines 72h. Nous devrions d'ailleurs nous approcher des 40°C sur les départements qui bordent la basse vallée du Rhône : le Gard, le sud Ardèche/Drôme, le Vaucluse ou encore le nord des...

17 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Jusqu'à 40°C entre Languedoc et Provence...

Il a déjà fait chaud ce mardi et ce n'est qu'un début puisqu'un épisode caniculaire se confirme UNIQUEMENT sur nos régions Méditerrannéennes. C'est à dire que pendant que nous serons proches des 40°C, le reste de la France...

16 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Vers une semaine très chaude : près de 40°C...

La chaleur a été modérée ce lundi mais la hausse des températures va s'amorcer plus franchement dès ce mardi. Le pic de chaleur est attendu en fin de semaine, avec des maximales qui pourraient largement dépasser les 35°C sur nos...

15 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite

Fortes chaleurs la semaine prochaine : jusqu'à...

Notre année 2024 est bien plus respirable. Après un printemps bien arrosé, nous craignions un retour de bâtons pour cette période estivale mais les modèles saisonniers n'ont pas cessé de faire machine arrière avec des prévisions...

14 juil. 2024 à 18:00

Lire la suite