Météo Languedoc
Prévisions météo et suivi en temps réel

Tendance pour janvier : d'abord de la douceur marquée puis du froid ?

Pas de suspens : la fin 2022 sera une nouvelle fois anormalement chaude, de partout en France, que l'on soit en bord de mer, en plaine ou en montagne. Nos regards se tournent vers le mois de Janvier 2023, puisque vous êtes nombreuses et nombreux à nous solliciter à ce sujet. Pour le moment, la première décade de Janvier semble se diriger dans la continuité de cette fin d'année. La limite barocline, qui délimite la circulation dépressionnaire (au nord de cette ligne) de la zone anticyclonique (au sud de cette ligne) serait située près des Îles Britanniques.

Dans ce contexte, nous aurions un flux d'Ouest dominant en France. Cela donnerait des températures toujours supérieures aux normes de saison (au moins +2/+3°C par rapport aux normes) et des perturbations régulières à l'Ouest au Nord du pays. Temps plus sec en Méditerranée, mais pas forcément très lumineux. Incertitudes : ce flux d'O pourrait plus ou moins onduler. S'il est à courbure anticyclonique, l'anomalie de températures pourra être encore plus importante. A contrario, le passage de quelques talwegs dépressionnaires atténués apporterait de petites périodes moins douces. Ci-dessous, voici l'anomalie de T°C prévue par le modèle CFS : 

Scénario critique pour les montagnes, avec une limite P/N très élevée en cas de perturbations. En plaine, le risque de gel est très faible, bien que de petites gelées blanches ne soient pas exclues en fin de décade lors d'éventuelles nuits dégagées et déventées. Un changement de circulation atmosphérique est susceptible de se produire en deuxième décade de Janvier, probablement après le 15 janvier. Bien évidemment, c'est encore hypothétique en raison de l'échéance lointaine mais ces frémissements sont apparus sur les modèles saisonniers.

Nous pourrions assister au retour des ondulations sur l'Atlantique, avec de possibles échanges méridiens. Autour du 20 janvier, le modèle CEP saisonnier entrevoit un éventuel blocage aux hautes latitudes, conduisant à une continentalisation du flux sur l'Europe et la France et donc à une baisse (sensible) des températures. Fait important : le modèle CEP est le plus optimiste (pour les hivernophiles). Le changement de circulation s'effectue sur CFS, mais les ondulations ne sont pas assez marquées pour supporter un blocage. Nous pourrions alors renouer avec un temps "de saison" - thermiquement parlant. 

Ce coup de froid, s'il se confirme, pourrait durer une bonne semaine/dix jours selon les régions, avec de la neige à basse altitude. S'en suivrait un inexorable redoux fin janvier. A l'échelle du mois de Janvier, nous misons donc sur des températures au-dessus des normales saisonnières, malgré un possible coup de froid d'une semaine en deuxième/troisième décade. La pluviométrie pourrait être dans les normes sur de nombreuses régions. En cas de flux d'Est (scénario CEP), il faudra surveiller le retour des précipitations sur le Roussillon, qui connaît sa pire sécheresse depuis 120 ans.

Nous rappelons que les modèles saisonniers donnent des indications qui sont à relativiser tant les échéances sont lointaines. AVIS AUX HIVERNOPHILES : non, l'Hiver ne se termine pas un 23 décembre. Il y a encore de l'espoir, c'est promis. Les exemples du passé en témoignent... Des périodes froides et neigeuses ont parfois succédé à des périodes anticycloniques et chaudes. 

Google+

Nos derniers Articles

Épisode méditerranéen : fortes pluies en...

Analyse du contexte météorologique en ce week-end des 2 & 3 mars 2024 :  Une dorsale anticyclonique est actuellement redressée entre les Açores et le Groenland et va se propager temporairement vers l'Islande et la mer de Norvège d'ici ce...

02 mars 2024 à 12:00

Lire la suite

Perturbation ce week-end : des pluies copieuses...

Analyse du contexte météorologique en cette fin de semaine et pour le week-end à venir :  Ce vendredi, une dorsale anticyclonique s'étire des Açores jusqu'au Groenland. Elle favorise un décrochage polaire fortement dépressionnaire,...

01 mars 2024 à 18:00

Lire la suite

Risque de neige à très basse altitude ce...

Cet hiver 2023-2024 a été totalement vide de suspense pour celles et ceux qui espéraient de la neige en plaines. Sans que cela soit une certitude dans notre climat, nous avons habituellement plusieurs tentatives hivernales permettant de croire (parfois à...

29 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite

Prévisions météo : vers une nouvelle perturbation...

1) Analyse du contexte météorologique ce 28 février et perspectives pour début mars :  L'épisode pluvio-neigeux qui a concerné l'Aude et les Pyrénées-Orientales est désormais terminé. Si les précipitations...

28 févr. 2024 à 18:00

Lire la suite